Popa Chubby est Charlie

Excellent bluesman au jeu de guitare inimitable, Popa Chubby donnera un concert le 18 octobre prochain, au cirque d’Amiens.

Originaire du Bronx, l’excellent Popa Chuby développe un style rugueux qui n’est pas sans rappeler celui de Willie Dixon; parmi ses influences, il cite Jimi Hendrix, Jimmy Page, Randy Rhoads, Albert King. Il crée une manière de synthèse entre blues, rock, funk et pop qui rappelle bien sûr le blues new-yorkais. À l’instar de Calvin Russell, il a plus de succès en France qu’aux États-Unis où, dit-on, il ne serait connu que des spécialistes. Il a répondu à nos questions.

Votre dernier album, «The Catfish», a des allures de conte. Pourquoi?

Effectivement le conte du poisson-chat…!!!

Est-ce à dire que vous voulez montrer que, non seulement vous êtes un génial guitariste, mais que vous êtes aussi un excellent auteur?

Je ne suis pas un génie mais je travaille dur et je sais raconter des histoires… Les deux ensemble, ça marche bien.

Ce disque est empreint de blues, bien sûr, mais aussi de funk, de jazz, etc. dans quel style vous sentez-vous le plus à l’aise, et pourquoi?

Bonne question. J’aime vraiment tous les styles mais jouer un blues avec une approche jazz est ce que je préfère.

«Blues pour Charlie» vous a été inspirée par les affreux événements de Charlie Hebdo. Pouvez-vous nous rappeler ce que dit votre chanson, et ce que ce drame vous a inspiré sur le moment?

Terrible ce qui s’est passé en France. Cette chanson est un hommage à l’esprit du peuple Français.

Quel est votre guitariste préféré? Et votre bluesman préféré?

Jimi Hendrix et Freddie King

On dit que, grand collectionneur, vous possédez une guitare Fender que le fabricant lui-même, n’avait pas répertoriée. Quel est ce mystérieux modèle et où l’avez-vous dégotté?

Haha c’est une Fender Stratoscaster que j’ai achetée à Big Ed Sullivan.

Avec quels musiciens allez-vous jouer à Amiens, le 18 octobre prochain? Et quelle sera la couleur de votre répertoire?

Dave Keyes au clavier, Conrad St Clair à la basse, et

Popa Chubby.

Popa Chubby.

à la batterie. Le show reprend des titres de l’ensemble de ma carrière et dure trois heures.

Êtes-vous déjà venu en Picardie et à Amiens? Et quelle impression gardez-vous de cette ville?

Bonne music, gens sympas, très bon vin et femmes magnifiques!

Propos recueillis par PHILIPPE LACOCHE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *