No Pasaran!

Fallait-il écrire «Beau livre», en têtière de cet article? Un beau livre, c’est souvent gros et beau; ça fait rêver. Mais c’est aussi inutile qu’un voyage sous les cocotiers. Non seulement La tentation du pire, L’extrême droite en France, de1880 à nos jours est un livre utile. Mieux: il est essentiel. Car ses auteurs principaux Pierre-Louis Basse et Caroline Kalmy, et leurs collaborateurs (Dany-Robert Dufour, Benjamin Stora, Jérôme Leroy et Adrien Gombeaud) n’y vont pas avec le dos de la cuillère: ils balancent bien; ils swinguent. On en ressort abasourdi par la bêtise méchante, vulgaire et puérile de cette extrême droite française que certains voudraient voir prendre les rênes du pays. Dans la préface, Pierre-Louis Basse a l’intelligence de rendre hommage à Vladimir Jankélévitch qui, d’emblée, dénonça Vichy-la-honte. Riche de quelque 350 photos et illustrations, ce livre remarquable met en lumière les sales gueules des fachos de1880 à nos jours. «Un appel vibrant à la vigilance, avant qu’il ne soit trop tard.»

La tentation du pire, Pierre-Louis Basse. Novembre 2013.

 

Ph.L.

«La tentation du pire, l’extrême droite en France de 1880 à nos jours», Pierre-Louis Basse et Caroline Kalmi, Hugo Image. 288 p.; 40 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *