Nina sur son 31 dans le 02

Nina Hagen à Chauny – Photo Fred Vue

La date n’était donc qu’une coïncidence et une forme de provocation qui sied bien à la diva punk allemande……

A l’heure annoncée, Nina Hagen apparait devant un public dans un premier temps incrédule et attaque le set par une improbable version d’Edith Piaf…..je ne regrette rien…….guitare acoustique en position tabouret pour ce qui sera sa posture principale pendant le set. beaucoup de reprises tout au long du concert, des Doors en passant par beaucoup de références à Berthold Bretch…..un moment marquant de par la fascination qu’inspire cette personnalité athypique de la scène rock, mais, il faut l’avouer, un concert qui a rapidement tourné en rond et qui n’a jamais décollé…….

Une bonne soirée malgrè tout, avec une très belle organisation, et une belle découverte, les Blues Pills, rock psychèdélique très intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *