Procès de Roddy Lembe-Onema pour tentative de meurtre à Clermont (Oise)

Troisième article reproduit avec l’aimable autorisation de mon confrère Gautier Lecardonnel

2 mars 2017

Il assomme  sa compagne  et met le feu à l’appartement

Roddy Lembe-Onema répond d’une tentative de meurtre sur Marietou, sa petite amie. Lire la suite

Quand on n’a que la haine

3179354_48d8f86c95_z

Juste une mise au poing… (Mai Le sous CC)

L’amour, c’est fort. On ne voit guère que la haine pour lutter… Charles et Virginie ont dû s’aimer, mais il faudrait un microscope pour en retrouver des traces. Lui à la barre pour harcèlement, elle repliée sur son siège de victime, il ne reste que la haine, comme une tranchée de la guerre de 14 au milieu de la salle d’audience. Lire la suite

De but en blanc

5f1103ea32ffffdc47fcde8f478b2539_M

OK, mais vraiment tous, alors…

Ce midi-là, je m’étais perdu au rez-de-chaussée du Palais. Il me fallait rallier le bureau de l’Ordre pour y rencontrer une avocate. Le chemin était balisé. Depuis que des mesures de sécurité ont placé des digicodes à chaque virage du lieu de justice, les bureaux des procureurs et juges d’instruction sont mieux protégés que la Banque de France. Lire la suite

Taille mannequin

5040865068_964bd3e568_b

Si la photo tient lieu de sexualité, peut-on apparenter le selfie à la masturbation ? C’était notre légende photo spéciale Saint-Valentin. (MarkScottAustinTX sous CC)

Pour imaginer Arnaud en recruteur d’une agence de mannequin internationale, il faut un gros effort d’imagination. Dans son pull bleu qui le boudine, son jean’s informe, ses tennis fatiguées, il évoque une fashion week qui se serait déroulée il y a longtemps, très longtemps, ni à Milan ou avenue Montaigne mais plutôt dans le village du canton d’Ailly où à 22 ans il vit toujours avec papa et maman, encalminé dans une réalité professionnelle peu emballante, entre son dernier CDD comme employé agricole et son projet de devenir technico-commercial. Lire la suite

Lolo ne tourne pas à l’eau

108666627_492bbe34cc_o

Faut pourtant avoir faim… (kellinahandbasket sous CC)

Alain a tapé sur Laurence, c’est entendu. Qu’il se présente en larmes à l’audience de comparution immédiate ne changera rien à l’affaire, pas davantage que ses explications alambiquées où il est question d’un repas en retard, d’une dispute pendant une balade à vélo et du patron d’un kebab qui avait proposé un plan à trois. Lire la suite

Le café ne risquait pas de l’énerver : il était bourré de tranquilisants

Le mari avait fait ingurgiter des calmants dissous dans le café de sa femme. Il a été condamné mardi 20 octobre.

8244020972_caafb7eb30_z

Il ne risquait pas de l’empêcher de dormir… (Naotake Murayama sous CC)

Mardi 20 octobre, le tribunal d’Amiens a condamné François (les prénoms sont modifiés), 49 ans, à un an de prison avec sursis. Il a été reconnu coupable d’avoir, dans une commune du nord-ouest de la Somme, administré une substance nuisible à sa femme, le 27 juillet 2015. Il a également été condamné pour des violences répétées, pendant les sept premiers mois de l’année.

Le soir du 30 juillet, ce couple qui va mal depuis plusieurs mois sacrifie pourtant à un tendre rituel. Nathalie a préparé le café le matin, François l’a fait couler après le dîner et apporte une tasse à celle qui partage sa vie depuis dix ans, dont cinq de mariage. Lire la suite

Alors, ça roule ?

6612258681_9c222042dc_zUn fauteuil, certes, mais roulant. C’est le plus sévère des procureurs. L’as des as du barreau n’aura jamais son efficacité pour faire pleurer un juré de cour d’assises. Si le cynisme avait pris le pouvoir de mon cerveau aussi usé que mes fonds de culotte, à force pour l’un de côtoyer le crime, pour l’autre les bancs austères de la tribune de presse, j’oserais suggérer que quitte à vouloir tuer sa femme, autant ne pas la rater : une survivante fera toujours pire effet qu’un fantôme. Lire la suite

Affaire Bocquet. Vingt ans pour un double meurtre

24 septembre 2015

ASSISES DE L’OISE

Un sexagénaire jugé pour un double meurtre dans un foyer de Compiègne

IMG_0319Un double meurtre sur fond d’alcool : telle est l’affaire que jugera la cour d’assises de l’Oise, ces jeudi 24 et vendredi 25 septembre. Lire la suite

Ici et maintenant

L’avocat n’est pas de première fraîcheur. Il a prêté serment en 1978… Sa robe non plus ; la dernière fois qu’elle a croisé le pressing, il a dû payer la note en francs. Tous deux ne sortent du placard que par exception. La pré-retraite du baveux, c’est une pente douce. Tant que porte la voix et que tiennent les jambes, l’envie de plaider, de-ci, de-là, est souvent la plus forte. Lire la suite

A quelle porte frapper ?

Il a une bonne tête mais un mauvais casier, Jérôme. Dans son survêtement, avec ses cheveux en broussaille, il ne fait pas ses vingt-quatre ans. C’est un gamin, un peu sauvage, déjà condamné à dix reprises, dont six pour la prise, la détention ou le trafic de cannabis. Cette fois, il s’est introduit dans une habitation, à Albert, et il a volé un vélo. Lire la suite