L’affaire Mannechez : de l’inceste « consenti » au double meurtre

8 octobre 2014

Le père va de l’inceste au meurtre

Aux assises de l’Oise puis de la Somme, l’inceste consenti dans une famille du Compiégnois avait choqué. Avant-hier, à Gisors (Eure) le père a tué sa fille aînée qui voulait refaire sa vie.

mannechez4

Le garage de Gisors, où le double crime a eu lieu.

Mardi, en fin de journée, Denis Mannechez, 52 ans, un cadre originaire de Béthune (Pas-de-Calais) fait irruption, armé, dans le garage Tenzo autos, dans la périphérie de Gisors (Eure). Il tue d’abord le patron de ce petit atelier, Frédéric Piard, puis il marche vers la dépanneuse où sa fille aînée, âgée de 33 ans, était au volant. Il lui tire deux balles dans la tempe et l’épaule, puis retourne l’arme contre lui, s’en sort malgré tout. « Il est hospitalisé à Rouen. Son état est très critique, les fonctions cérébrales ne sont plus en état », précisait, hier, la procureur de la République d’Évreux, Dominique Laurens. Survivra-t-il à ses blessures ? Lire la suite

L’affaire Lemaire : la femme fatale et les amants maudits

18 juin 2012

1 femme + 2 amants = 1 mort

Les jurés de l’Oise jugent à partir de ce lundi Isabelle Lemaire, accusée d’avoir commandité l’assassinat par ses deux amants de son mari Jean-Luc, en novembre 2008.

proces lemaire

Isabelle, mante religieuse, femme fatale, accro au téléphone rose.

Le 10 novembre 2008, une femme éplorée se présente à la brigade de gendarmerie de Choisy-au-Bac, près de Compiègne. «Mon mari a disparu », annonce Isabelle Lemaire, née Bouchenez en 1977 à Noyon. Elle explique qu’il a quitté leur domicile de Longueil-Annel la veille, vers 19 heures, en compagnie de Frédéric Ricaux, un ami du couple qui vit chez eux depuis deux ans et demi. Elle dit que Lemaire a déposé Ricaux au camping de Carlepont où vit un autre ami, Alain Lanternier. Lire la suite