Assises de l’Oise. Procès de Daniel Lebeau pour le meutre de sa maîtresse

23 janvier 2017

Jugé pour le meurtre de son ex-maîtresse

À partir de ce lundi matin, jusqu’à jeudi soir, la cour d’assises de l’Oise juge Daniel Lebeau pour le meurtre de Brigitte Batteux, 48 ans, le 15 septembre 2012 à Ully-Saint-Georges, entre Beauvais et Creil. La victime était partie faire du vélo. Son corps est retrouvé en contrebas de la route départementale 86. On pense dans un premier temps à un accident, mais deux médecins légistes orientent au contraire les enquêteurs vers la piste accidentelle.

Lire la suite

Procès de Betty Delattre pour le meurtre de son conjoint à Lagny (Oise)

Les deux premiers articles sont reproduits dans ce blog avec l’aimable autorisation de Gautier Lecardonnel

09/09/2016

L’accusée « avait peur de mourir »

Une femme de 68 ans est jugée depuis ce jeudi pour avoir tué son concubin d’un coup de fusil, en 2013, près de Noyon (Oise), lors d’une fête d’anniversaire arrosée.

Lire la suite

Bonne fête papounet

Andres Oliva

Tatoo gravé mais t’as rien compris. (Andres Oliva sous CC)

Il n’est venu que contraint et forcé. Depuis la veille, son fils Thomas répond devant la cour d’assises de l’Oise de coups mortels mais Jean-Marie, retraité de la Poste et fan de Johnny, n’avait pas perçu l’intérêt d’assister au procès, tout comme, depuis quatre ans, il cherche en vain l’utilité de lui rendre visite en prison : « J’aime pas aller là-bas. J’aime pas me sentir enfermé ». Sandrine Makarewicz, avocate de son gosse, lui fait remarquer que personne ne se rend le sourire aux lèvres à la maison d’arrêt. Lire la suite

Affaire Tahli : viols et agressions sexuelles à Compiègne

PROCES EN APPEL A LAON (AISNE)

17 novembre 2015

Talhi encore condamné à dix-huit ans de réclusion

Comme en première instance, en juin 2014 à Beauvais, Mohamed Talhi, 67 ans a été condamné hier mardi, en appel à Laon, à dix-huit ans de réclusion criminelle dont deux tiers de sûreté. Les jurés de l’Aisne l’ont à leur tour reconnu coupable de deux viols et deux tentatives de viol, à Compiègne, entre janvier 2004 et juin 2005. Au détour du réquisitoire de l’avocat général (qui avait requis vingt ans), on a d’ailleurs appris qu’une autre affaire avait été frappée par la prescription, « encore plus dramatique, puisqu’il y avait un bébé dans le lit ». Lire la suite

Affaire Bocquet. Vingt ans pour un double meurtre

24 septembre 2015

ASSISES DE L’OISE

Un sexagénaire jugé pour un double meurtre dans un foyer de Compiègne

IMG_0319Un double meurtre sur fond d’alcool : telle est l’affaire que jugera la cour d’assises de l’Oise, ces jeudi 24 et vendredi 25 septembre. Lire la suite

Deux frères avaient mortellement passé à tabac l’amant de leur mère

Article paru le 27 mai 2015

Deux frères à la barre

Ne pas se tromper de coupable : telle est la mission des jurés de l’Oise depuis hier matin et jusqu’à jeudi soir. Sur le banc se tiennent Jérémy et Julien Tissier. Ils avaient 21 et 18 ans le 30 juin 2009 quand les gendarmes sont venus prévenir Julien sur son lieu de travail, le Buffalo Grill d’Orgeval, Yvelines. Sa mère, Patricia, venait encore d’appeler le 17 pour se plaindre de violences de la part de son conjoint, Michel Hozjan, 46 ans, sur fond d’alcoolisation massive et réciproque.

Lire la suite

L’affaire Mannechez : de l’inceste « consenti » au double meurtre

8 octobre 2014

Le père va de l’inceste au meurtre

Aux assises de l’Oise puis de la Somme, l’inceste consenti dans une famille du Compiégnois avait choqué. Avant-hier, à Gisors (Eure) le père a tué sa fille aînée qui voulait refaire sa vie.

mannechez4

Le garage de Gisors, où le double crime a eu lieu.

Mardi, en fin de journée, Denis Mannechez, 52 ans, un cadre originaire de Béthune (Pas-de-Calais) fait irruption, armé, dans le garage Tenzo autos, dans la périphérie de Gisors (Eure). Il tue d’abord le patron de ce petit atelier, Frédéric Piard, puis il marche vers la dépanneuse où sa fille aînée, âgée de 33 ans, était au volant. Il lui tire deux balles dans la tempe et l’épaule, puis retourne l’arme contre lui, s’en sort malgré tout. « Il est hospitalisé à Rouen. Son état est très critique, les fonctions cérébrales ne sont plus en état », précisait, hier, la procureur de la République d’Évreux, Dominique Laurens. Survivra-t-il à ses blessures ? Lire la suite

La peur, ça craint

4415513991_37cd842ed1_o

« La plus éminente médiocrité du Parti » (James Vaughan sous CC)

L’amour aurait ses raisons que la raison ignore. Que dire alors de la peur ? En toute logique, seuls devraient inspirer ce sentiment les puissants, les gens armés ou les forts des halles. D’où l’exaspération du président de la cour d’assises de l’Oise, en entendant une procession de témoins, en début de mois à Beauvais, ânonner « j’avais peur », «il me faisait peur », «tout le monde en avait peur ». Lire la suite