Le bouquet qui fait déborder le vase

À la barre, Vincent, 34 ans, dégouline comme une madeleine. L’avocate de sa femme prévient : « Sa propre mère a dit de lui qu’il pleure beaucoup et n’est qu’un manipulateur. »
Le 23 juin 2015, Hélène a poussé la porte de la gendarmerie de Corbie, près d’Amiens dans la Somme, pour expliquer qu’elle subissait depuis 2013 du harcèlement et des violences. « Il la bat et il est grossier, c’est encore pire depuis qu’il a ouvert un bar », ont attesté des témoins. Il admet les coups.

Lire la suite

Exilés

Lorsque l’on prône – autant pour leur bien-être que pour l’équilibre financier de la Sécu – le maintien à domicile des personnes âgées, on évoque d’abord les soins dont ils doivent bénéficier, ainsi que l’aide d’une femme de ménage. N’allez pas croire que tout soit réglé. Chez lui, l’aîné garde ses repères : la photo de l’autre, trop tôt disparu, le bahut hérité d’un siècle dernier qui fut pendant cent ans le XIXe, un napperon jauni sur la télévision. Mais dehors ! Dehors, le temps s’est accéléré. Ces Claude, Paulette, Jeanine et Monique, qui ont ouvert les yeux dans les années 20, étaient convoqués comme victimes devant le tribunal il y a deux semaines. Ils sont nés dans un pays de chevaux et de velours côtelé ; le destin leur impose de mourir dans une société où l’on commande une pizza sur son téléphone sans fil. Sans jamais bouger, ils sont devenus des exilés. Lire la suite

Néonazes

« Dans la Somme, même pas à Amiens, dans nos campagnes, juste à côté de chez nous » : le procureur a raison d’insister. Le gang de 17 néonazis jugés cette semaine à Amiens ne débarquait pas d’un reportage télévisé mais de Ham, Athies, Gauchy, Estrées-Mons, dans ce coin pas folichon qui s’est déjà fait remarquer comme un haut lieu du trafic d’héroïne. Mêmes causes, mêmes effets…

Lire la suite

L’heure du crime

La très bonne émission quotidienne de Jacques Pradel permet de revivre de grandes affaires oubliées ou de se pencher à chaud sur l’actualité du fait-divers et de la justice. D’expérience, je peux attester qu’en cette ère du bricolage et de l’audience facile, cette émission fait l’objet d’une préparation rigoureuse en amont.
Pour aller plus loin, je conseille la lecture de « Les grandes affaires criminelles pour les Nuls » (éditons First) du même Jacques Pradel. Un vademecum qui se lit comme un roman !
http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime

Assises de l’Aisne : 16 ans pour José Lespagnol, reconnu coupable de l’assassinat de sa femme

4 mars 2017

Lespagnol a tué  pour ne pas divorcer

En février 2015, 25 ans d’emprise de José Lespagnol sur sa femme prenaient fin. Il ne l’a pas supporté.

LES FAITS
LE 13 FÉVRIER 2015, à Benay, près de Saint-Quentin, José Lespagnol, pompier de 56 ans, tranche la gorge de sa femme Bernadette Poisot, 43 ans. Elle meurt deux jours plus tard.
DEPUIS HIER VENDREDI 3 MARS, Lespagnol comparaît devant le cour d’assises de l’Aisne. Il encourt la perpétuité. Verdict le mardi 7 mars.

Lire la suite