L’intérêt général

Notez bien que je n’ai rien contre Tombouctou, au contraire. C’est juste que ma bagnole a moins de risque de s’y faire rayer… (upyernoz sous CC)

Où est le général de Villiers de la justice ? Je l’ai cherché tout l’été. Le chef d’état-major a fait savoir début juillet le mal qu’il pensait de la ponction de 850 millions d’euros sur le budget 2017 de la Défense. Il a certes été débarqué manu militari du char de l’Etat mais le président Macron, dans la foulée, a annoncé que le pactole des armées augmentera d’un milliard et demi en 2018.

Dans le même temps et l’indifférence générale, on apprenait que le budget de la Justice serait raboté de 160 millions cette année. Une paille, n’est-ce-pas, quand on sait que le projet d’ouvrir 15000 places de prison coûte à lui seul 550 millions ?

Si tout le monde doit faire des efforts, après tout, pourquoi pas la justice ? Qu’un vieux magistrat en hermine ou un délinquant en Armani souffrent un peu ne fera pas descendre la populace dans la rue. A tort…

Il faut d’abord savoir qu’en la matière, la France est le Botswana de l’Europe. En termes de moyens alloués à la justice, elle se situe derrière l’Azerbaïdjan… Certaines prisons ont des taux d’occupation de 200 %. Que les condamnés en bavent, pourquoi pas ? Mais quand on traite quelqu’un comme un chien (à quatre dans neuf mètres carrés avec des toilettes qui débordent), il ne faut pas s’étonner qu’il morde. La société, croyant se protéger, fabrique dans des lieux de saleté, de promiscuité et de peur, le délinquant de demain. Souvent issu de quartiers de non-droit, le taulard découvre derrière les barreaux un environnement encore plus sauvage que celui de sa cité. A sa sortie, il sera royalement encadré par un conseiller d’insertion qui gère plus de cent dossiers simultanément…

Le budget de la justice, c’est VOTRE voiture qui sera rayée, VOTRE fille qui sera agressée, VOTRE fils qui prendra un coup de cutter à la fin de son match de foot, VOTRE divorce qui mettra deux ans à être jugé, vous privant de voir VOS enfants.

Notez bien que ce gouvernement est cohérent : dans le même temps, il a aussi privé la police de 560 millions d’euros. Avec leurs voitures qui affichent 500000 km au compteur, les condés finiront par ne plus interpeller que des automobilistes qui ont grillé un stop. Ça fera rentrer des sous dans les poches de ce bon M. Darmanin et ça soulagera les greffiers…

Certes, la rallonge annoncée pour 2018 permettra à nos « p’tits gars » de continuer à guerroyer de Djibouti au Mali, du Gabon à la Syrie. Nul doute que leur présence est utile, mais que dirait-on d’un pauvre type qui commanderait une véranda alors qu’il n’est pas fichu de payer les traites de la maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *