Les ondes positives de Radiostars

Manu Payet et Clovis Cornillac sont les gardiens de la matinale dans Radiostars.

Manu Payet et Clovis Cornillac sont les gardiens de la matinale dans Radiostars.

C’est bien simple, je n’avais pas autant ri au cinéma depuis Intouchables. Le premier long métrage de Romain Lévy, Radiostars, raconte l’histoire d’une joyeuse bande de potes à la tête de la matinale la plus écoutée de France. Jusqu’au jour où ils sont rétrogradés à la seconde place. Le patron décide alors de leur faire parcourir la France pour reconquérir des auditeurs.

Dans ce film, on rencontre pêle-mêle Daniel, sosie officiel de Jacques Dutronc ET de Françoise Hardy, l’inventeur du chococcino (l’inverse du cappuccino), Léonard de Vitry, caricature de rappeur ou encore la Farigoule, fameux fromage du sud de la France.

Quel bonheur de retrouver le ticket gagnant Manu Payet-Clovis Cornillac, qui avait déjà sévi dans l’excellente comédie romantique L’amour, c’est mieux à deux. Les répliques cultes fusent, avec une vanne toutes les cinq minutes. Manu Payet, délicieusement foutraque, a cette faculté extraordinaire de garder la classe  tout en débitant les pires vulgarités. Les seconds rôles sont tous impeccables, Pascal Demolon en tête (mais si celui qui jouait le méchant dans la mauvaise série Rani!).

En résumé, un super bon doss! (allez voir le film, et vous comprendrez l’allusion…)

http://www.dailymotion.com/video/xow0cd