Génération de Gaulle et Pétain

Une génération française, tome 1: Nous vaincrons, Thierry Gloris (scénario), Eduardo Ocaña (dessin). Editions Soleil, coll. Quadrants, 48 pages, 14,50 euros.

Six albums découpés en trois diptyques, un scénariste et trois dessinateurs pour décrire trois destins sous l’Occupation. C’est le concept et l’ambition de cette Génération française qui vise à reconstituer un « panorama général de la société française d’avant-guerre« .

Celui-ci débute le 6 février 1934, à Paris, lors de la fameuse manif des ligues d’extrême droite qui faillirent renverser le régime. Un arrière-fond, très années 30, éclipsé par une ellipse qui amène directement en 1938 sur les bancs de la fac où un étudiant à la Sorbonne, Martin Favre, en pince pour une jolie anglaise et partage avec son ami allemand son inclination pour les fêtes et les conquêtes d’un soir. Une insouciance qui va disparaître à l’automne 1939 lorsque l’étudiant se retrouver mobilisé et projeté dans un univers militaire – une unité d’artillerie – complètement étranger à son monde. Et le déclenchement des hostilités va changer son destin…

Lire la suite

Un thriller sous l’oeil de la NSA

NSA_couvNSA, tome 1: l’oracle, Thierry Gloris (scénario), Sergio Bleda (dessin). Editions Casterman, 48 pages, 13,80 euros.

Nouveau thriller d’espionnage dans l’univers du renseignement américain.
La NSA se sert d’un autiste pour faire de la prévision géopolitique, après qu’Appolo, diagnostiqué Asperger, a prédit les attentats du 11-Septembre. Mais lorsque sa mère décède, victime d’un accident de la circulation (mais est-ce vraiment un accident?), il se bloque. Pour tenter de lui recréer un équilibre et pouvoir continuer à utiliser ses fulgurantes capacités d’analyse, la NSA recrute alors sa demi-soeur, Oz, flic dans un coin paumé du Dakota du Nord. Tous deux vont se retrouver alors victimes et cibles d’un dangereux et mystérieux complot de grande ampleur…

Lire la suite

De guerre en guerre…

Malgré nous, tome 3- Germania, Thierry Gloris et Marie Terray. Editions Quadrants, 48 pages, 10,95euros

Héros du Reich, rescapé du front de l’Est, Conrad est soigné dans un hôpital de la banlieue de Berlin. Grand blessé, défiguré et amnésique, il s’abandonne aux soins des médecins et de Hilda, sa sœur infirmière qui veille tout particulièrement sur lui, l’aidant à surmonter les traumatismes physiques et moraux qui le rongent. Le plus difficile pour Conrad, sera de se reconstruire moralement, les seules images qui remontent de son passé ne sont que massacres et barbarie. Le survivant va-t-il aimer l’homme qu’il était ?

La guerre. La guerre encore, mais cette fois traitée sous un double angle inhabituel. Ce sont les blessés les  » Gueules cassées » et les « Malgré nous » qui sont à l’honneur. Les « Malgré nous », des Alsaciens et des Lorrains qui eurent le tort de à la fin de la Première Guerre et qui, avec l’annexion de leurs départements par le Reich furent enrôlés de force dans l’armée nazie pour se retrouver sur le front de l’Est comme chair à canon… Sans distiller une morale inutile, voici un livre qui remet les pendules à l’heure. On notera aussi le dessin classique et très élégant de Marie Terray. Du beau travail !

Pour en savoir plus sur Marie Terray, on consultera son blog.

Cyrielle de Tokyo à Amiens

Prix du Premier meilleur album 2011 décerné dans le cadre du festival de la bande dessinée d’Amiens, Cyrielle a fait une halte amienoise, ce mercredi, à la Caisse d’Epargne (sponsor fidèle de l’opération) entre deux visites d’établissements où elle rencontre des lycéens qui ont choisi (ou pas) son album.

Cyrielle, à droite, aux côtés de Claire Delsart, responsable Mécénat à la Caisse régionale de Picardie et Céline Goubet, directrice-adjointe d'On a marché sur la bulle et en charge du Prix du meilleur album.

Cette halte ensoleillée a été l’occasion d’une discussion à bâtons rompus avec la jeune auteure autour de son drôle d’album aux faux airs de manga, paru chez Kana. Un roman graphique en noir et blanc de quelques 220 pages, au dessin rond et sympathique, contant l’arrivée impromptue à Tokyo d’une jeune ado de 17 ans, venu retrouver son père sur un coup de tête (et l’on découvrira lequel non sans stupéfaction !). J’ai suivi avec un vrai plaisir l’héroïne dans cette découverte, pleine de fraîcheur, de la vie nippone.
Une oeuvre de circonstances, au bon sens du terme. Après un premier projet commun qui n’aboutit pas, c’est sollicité par Thierry Gloris que la jeune illustratrice s’est lancée dans son premier album. Avec honnêteté, elle reconnaît que l’histoire – telle que livrée par le scénariste de Malgré nous – aurait pu se dérouler… dans n’importe quel autre ville. Mais le fait qu’elle se déroule au Japon, d’où elle rentrait juste et qu’elle apprécie beaucoup, apporte une justesse de ton indéniable. « Je l’ai guidé dans l’univers et aidé sur certaines scènes« , souligne-t-elle.

En tout cas, pensé plus ou moins au départ pour un public féminin, Tokyo Home séduit largement au-delà. Confirmation avec ce prix du Premier album, décerné par une très grande majorité de lycéens. En raison, sans nulle doute, de la proximité que l’on peut ressentir avec le personnage principal, et avec l’univers du manga – même si ici, on reste dans un découpage et un style plutôt franco-belge.

Heureuse d’être la lauréate 2011 – « c’est la première fois que je gagne quelque chose, et en plus, c’est pour mon travail – Cyrielle va aussi bénéficier, grâce à ce Prix, d’un retirage de son album… Et peut-être de quoi espérer une suite aux aventures japonaises de son attachante  héroïne ?

En attendant, comme on ne change pas une équipe qui gagne, elle a sur unnouveau projet avec Thierry Gloris, toujours dans un univers contemporain, mais plus fantaisiste et imaginaire. Et, dans un registre plus personnel, elle travaille sur un ouvrage plus personnel, qu’elle dessinera et co-scénarisera, plus tourné ouvertement, cette fois, sur un public féminin.

On aura l’occasion de retrouver Cyrielle sur le festival, début juin. Elle y retrouvera aussi la Caisse d’Epargne de Picardie, qui, fidèle soutien de la manifestation depuis ses débuts, y organisera notamment un quiz sur le pôle numérique (avec abonnements gagner au nouveau et réussi mensuel L’immanquable à la clé).