Centenaire 14-18: Premières Traces dessinées parmi nous à Amiens

Amiens affiche sur ses murs quatre dessins d’auteurs de bande dessinée, sur le thème de la Première Guerre mondiale. Prélude à une opération éditoriale d’envergure internationale l’an prochain.

Le dessin de Damien Cuvillier, en face de la mairie d’Amiens

Amiens a fait le choix d’inscrire la Première guerre « parmi nous », dans les rues, à l’aide de photos géantes collées aux murs. Désormais, la bande dessinée s’intègre à ce projet de la Ville « porte d’entrée des sites de mémoire de la Somme ».

En collaboration avec l’association On a marché sur la bulle, et en phase avec le récent festival de bande dessinée d’Amiens, quatre auteurs ont réalisé des dessins (voir ci-dessous), reproduisant des photos d’époque de soldats, déjà placardés sur les murs amiénois.

L’Anglais Charlie Adlard (dessinateur de la série culte The Walking Dead) a livré un portrait de soldat britannique, réalisé à la craie et au fusain, dans le style de son livre choc sur 14-18, La Mort blanche. Hardoc, bien connu désormais pour sa série sur La Guerre des Lulus a illustré une scène de fraternisation franco-britannique colorée et chaleureuse. Maël (qui s’est imposé sur la thématique de la Grande Guerre avec la série Notre-Mère la Guerre, avec Kris) développe une thématique un peu similaire, avec une «popote» anglaise. Enfin, Damien Cuvillier (qui a collaboré en son temps à l’album collectif Cicatrices de Guerre) dessine une insolite brigade de cyclistes indiens…
Lire la suite

Prix des collégiens samariens : de quoi faire oublier sa tristesse à l’éléphant

Le Prix bande dessinée des collégiens samariens 2016/2017 vient d’être décerné à Nicolas Antona et Nina Jacqmin, pour leur album La Tristesse de l’éléphant (éditions Les Enfants Rouges).

Le 5e Prix de bande dessinée des collégiens samariens est désormais connu, pour cette édition 2016-2017. Il s’agit de La Tristesse de l’éléphant, de Nicolas Antona et Nina Jacqmin (dont c’est, pour tous les deux, le premier album).

Cette action, l’action a concerné vingt collèges de la Somme. Les élèves ont travaillé sur la lecture d’une sélection d’albums de bande dessinée édités dans l’année.  L’idée centrale de ce projet, porté par le Conseil départemental de la Somme et la DRAC, est d’utiliser la
bande dessinée comme moyen de favoriser les pratiques de lecture auprès du jeune public.  Dans le cadre de ce projet, l’association On a  Marché sur la Bulle est intervenue, entre septembre 2016 et février 2017 pour former les élèves aux spécificités du médium bande dessinée au rythme de trois séances par classe. C’est donc en connaissance de cause que les élèves ont pu jouer leur rôle de jury dans le cadre de ce travail  de lecture et d’analyse…

Lire la suite

18 histoires courtes en bande dessinée pour le centenaire de 1918

slider_label_centenaireAprès la venue du spectacle inédit de Dave Mc Kean, Black Dog, lors du dernier festival de bande dessinée d’Amiens, et la co-édition avec Futuropolis des Chroniques de Notre Mère la Guerre, Pascal Mériaux et l’association On a marché sur la bulle travaillent à un nouveau projet d’ampleur labelisé « mission centenaire 14-18 ».

Cette fois, il s’agirait de réunir un collectif d’auteurs internationaux autour de « 18 récits courts pour 2018 », manière de boucler de façon signifiante la fin du centenaire de 1914-1918. Comme une forme d’écho, aussi, à Cicatrices de guerre, le recueil d’histoires courtes réalisé par des auteurs picards qui, en 2008, avaient lancé les Editions de la Gouttière.

Parmi les auteurs envisagés, on pourrait retrouver Kris et Maël, Régis Hautière mais aussi Charly Adlard (le scénariste de Walking Dead bien sûr, mais surtout, sur le sujet de la Première Guerre mondiale, de La Mort blanche), Joe Sacco ou peut-être Tardi. Affaire à suivre, jusqu’en 2018 a priori.

« Black Dog », deuxième passage impressionnant à la Maison de la Culture d’Amiens

Actualisé. Ce soir, la Maison de la culture d’Amiens a accueilli pour la deuxième fois du mois Black Dog, les rêves de Paul Nash. Salle comble et moment fort pour débuter cette semaine de manifestations en lien avec le centenaire de la bataille de la Somme.

Dessin de Dave McKean pour "black Dog"

Dessin de Dave McKean pour « black Dog »

Présenté pour la première fois le 4 juin, dans le cadre des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, le spectacle original de Dave McKean a été donné, ce mardi soir, dans le cadre des cérémonies en lien avec le centenaire de la bataille de la Somme.

C’est d’ailleurs dans ce cadre mémoriel que l’auteur d’Arkham Asylum avait travaillé, depuis l’automne dernier sur ce projet, répondant à une commande de l’équivalent britannique de la Mission du centenaire 14-18.

Avec une assez stupéfiante capacité de création et de « productivité », le dessinateur-cinéaste-musicien-scénographe anglais a donc réalisé dans ce laps de temps tout d’abord un superbe roman graphique, mêlant planches de bande dessinée et illustrations pleine page (voire en double page) époustouflantes…

Lire la suite

21 raisons d’aller aux 21e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens

21e Rendez-vous BD Amiens_miniatureC’est devenu un rituel. La dernière « bulle du lundi », avant les Rendez-vous d’Amiens est l’occasion d’évoquer les grandes lignes du prochain festival et quelques albums coups de coeur des bénévoles et autres participants. L’occasion d’anticiper et d’organiser son week-end de bulles picarde. Evocation en 21 points et quelques révélations supplémentaires…

Lire la suite

La Gouttière dans la bonne case

Gouttière_cahiécoCe lundi 2 mai, le cahier éco du Courrier picard parle aussi bande dessinée. Avec un article-portrait sur la croissance de La Gouttière. La maison d’édition d’Amiens, « filiale » de l’association On a marché sur la bulle, est ainsi passé de 4 albums publiés voilà deux ans à 9 cette année et plus d’une douzaine de projets sont dans les cartons pour l’an prochain.

Ainsi, de janvier à juin 2016, cinq albums sont parus ou vont paraître : Enola, tome 2 (Joris Chamblain et Lucille Thibaudier), Azil (de Jean-Marie Omont et Charlotte Girard), Trappeurs de rien (Olivier Pog, Thomas Priou et Johann Corgié), Les enquêtes polar de Philippine Lomar (Greg Blondin, Dominique Zay) et Qu’ils y restent (Riff Reb’s, Régis Lejonc et Pascal Mériaux), plus une nouvelle édition de La carotte aux étoiles du duo Riff Reb’s et Régis Lejonc.

Une actualité chargée qui justifie une grande journée de dédicaces en série ce 7 mai à Amiens, toute la journée. Douze auteurs seront présents dans quatre librairies…

Lire la suite

Le « Roi Ours » couronné par les lycéens picards

Le 18e Prix du meilleur premier album des lycéens picards est connu. Il s’agit du Roi Ours (ed. Delcourt) de Mobidic.

roi-oursAprès les collégiens de la Somme, c’est au tour des lycéens de Picardie de livrer leur choix, en matière d’albums de bande dessinée.
Pour la dix-huitième fois consécutive, l’association On a Marché sur la Bulle a accompagné un jury de jeunes lecteurs (de lycées professionnels, techniques et agricoles) dans un travail de lecture et d’analyse de bandes dessinées.

Cette année, c’est l’album Roi ours (éd. Delcourt) qui a été privilégié par les lycéens (après avoir remporté 178 voix sur un total de 556 votes). Un récit qui voit une jeune fille promise au sacrifice au dieu Caïman, sauvée par le Roi Ours.
Son auteure, Mobidic est une jeune illustratrice, scénariste et coloriste formée à l’école de cinéma d’animation de La Cambre puis à l’école Saint-Luc, en Belgique. Et elle se dessine la plupart du temps sous la forme d’un escargot

Lire la suite

Rendez-vous avec Pozla à Amiens, ce lundi

La prochaine « bulle du lundi », organisée par l’association On a marché sur la bulle ce 18 avril, aura pour invité Pozla, l’auteur de Carnet de santé foireuse.

pozla-680x357Pozla, alias Rémi Zaarour, a obtenu l’un des succès surprise – et mérité – de l’année passée avec son Carnet de santé, récit autobiographique sur ses ennuis de santé lié à sa maladie de Crohn ; ouvrage salué d’un prix spécial du jury au dernier festival d’Angoulême.

L’ancien Amiénois sera ce lundi 18 avril le prochain invité des « bulles du lundi », organisées par l’association On a marché sur la bulle, en prélude au festival de la bande dessinée d’Amiens. Occasion donc de revenir sur son dernier ouvrage – qui démontre que l’on peut parler d’une maladie de l’intestin sans se regarder le nombril – mais aussi sur sa série Monkey Business et ses projets.

A noter que Pozla sera aussi parmi les 95 auteurs invités lors des 21e Rendez-vous d’Amiens, les 5 et 6 juin.

Bulles du lundi avec Pozla, lundi 18 avril à 20 heures, librairie Louis-Aragon, rue de la République à Amiens. Entrée libre.

Alex A. et son Agent Jean en mission à Amiens

Le jeune auteur québécois Alex A, auteur de l’Agent Jean sera à Amiens ces deux prochains jours. Séance de dédicaces et interventions scolaires au programme.

STHA20-06-08-15-4712_4711_2015-08-06_1277a_800x0« L’agent Jean, c’est comme si Bob l’éponge était James Bond. C’est un personnage candide et naïf qui a l’air bon à rien, mais qui sauve des vies, voyage dans le temps et fait des explosions partout. Les histoires sont loufoques, mais pleines de références aux films d’espionnage ou à d’autres bandes dessinées ou comics du genre. C’est vraiment chouette ! » Au-delà de ce commentaire enthousiaste du journaliste québecois Laurent Boutin, en décembre 2013, L’agent Jean est aussi l’un des plus gros succès de la bande dessinée jeunesse dans la « Belle province », avec plus de 200 000 exemplaires vendus.

Venu promouvoir sa série en France, Alex A sera à Amiens ce vendredi 18 et samedi 19 mars. En effet, en plus de son après-midi rencontres-dédicaces programmée à la librairie Bulle en stock samedi, le jeune dessinateur s’est mis bénévolement à la disposition d’établissements amiénois impliqués dans des projets BD, pour venir y faire des démonstrations de création numérique. Le service éducatif de l’association On a marché sur la bulle lui a donc organisé un petit périple dans les écoles de la ville à sensibilité bande dessinée, au collège Arthur-Rimbaud, à l’école primaire du Pigeonnier, puis à l’école Saint-Maurice. Et il terminera sa journée au centre culturel d’Etouvie ou il rencontrera les enfants et parents travaillant, dans le cadre d’un projet sur la parentalité, avec le dessinateur Dawid ainsi que les ados de l’atelier d’écriture BD animé par l’auteur amiénois Greg Blondin.

Rencontres-dédicaces avec Alex A, samedi 19 mars de 14 à 18 heures, librairie Bulle en Stock, 4 rue du marché Lanselles à Amiens.

 

Bulles du lundi: retour sur les meilleures lectures 2015

Conversation illustrée autour de la bande dessinée, de ses auteurs et de ses albums. La bande dessinée propose un nouveau rendez-vous avec l’association On a marché sur la bulle. Ce lundi : séance collective consacrée aux « meilleures lectures » de 2015.

Bulles du lundiLes bandes dessinées, ce sont ceux qui les aiment qui en parlent le mieux. Fort de ce principe, l’association On a marché sur la bulle réédite, quelques semaines après le festival d’Angoulême, une soirée de présentation des « meilleures lectures 2015 » de l’assistance.

Pas d’auteur, donc, mais de multiples intervenants: membres ou bénévoles de l’association, libraires, bibliothécaires ou « simples passionnés », qui viendront évoquer leurs coups de coeur de l’année écoulée.

Au vu du visuel accompagnant le communiqué de presse, on devrait revenir sur Le Rapport de Brodeck de Larcenet, sur Ici de Richard McGuire, sur Les Carnets de santé foireuse de Pozla, mais aussi des Esclaves oubliés de Tromelin de Savoia, de La Favorite de Matthias Lehmann ou encore du Cher pays de notre enfance. Et d’autres albums encore.

Et, comme d’habitude, c’est bien sûr ouvert à tous !

Les bulles du lundi, lundi 7 mars, de 20 à 22 heures, bibliothèque Louis-Aragon, rue de la République à Amiens. Entrée libre.