L’art de la communication politique, com’ de bien entendu

La petite bédéthèque des savoirs : la communication politique, Christian Delporte (scénario), Terreur Graphique (dessin). Editions du Lombard

Si la préface – toujours pleine d’intelligence de David Vandermeulen – se place sous l’égide de Montaigne, Klemperer, Karl Krauss ou George Orwell, c’est avec Joseph Napolitan que débute ce récit illustré sur l’histoire de la communication politique, par l’historien spécialiste des médias Christian Delporte et du dessinateur Terreur Graphique.  En 1956, ce jeune journaliste américain « invente » la profession de consultant en communication politique. Premier succès pour lui dès l’année suivante ou il conseille un candidat donné perdant à la mairie de Springfield… qui l’emporte. Début d’une carrière de « gourou de la com » qui le verra avec Kennedy comme avec Giscard en 1974. Il avait compris une chose essentielle, souligne Christian Delporte : « la politique, c’est d’abord une affaire d’imaginaire« …

Lire la suite

Que le Règne arrive…

Le règne, tome 1: la saison des démons, Sylvain Runberg (scénario), Olivier Boiscommun (dessin). Editions Le Lombard, 

La Terre, dans un futur plus ou moins lointain. La folie des hommes les a fait définitivement de la planète, ne laissant derrière eux que des cataclysmes météorologiques et une image légendaire de « dieux maléfiques » chez les nouvelles créatures dominantes : des animaux mutants qui ont reconstitué une société post-apocalyptique pré-technologique.
Parmi celle-ci, le prince Jason et son épouse, du clan des Artabach, se rendent en convoi jusqu’au sanctuaire du Shrine, pour se mettre à l’abri lors de la tumultueuse « saison des Démons ». Rapidement attaqués par des pillards et doivent leur survie à l’arrivée de trois mercenaires, qui leur proposent leur protection, en échange de rétributions : Isaac, le guerrier tigre blanc, Octavia, l’une des dernières représentantes en liberté du peuple guépard et Pantacrius, le buffle (ou le bouc ?). Mais c’est pour retomber sur un péril encore plus grand: l’union de plusieurs clans de pillards derrière Sertor qui bloquent un pont, unique point de passage pour atteindre le fameux sanctuaire. Une nouvelle fois, le trio devra démontrer son audace…

Lire la suite

La Petite Bédéthèque, côté femmes

La petite Bédéthèque des savoirs.

tome 10 : histoire de la prostitution de Babylone à nos jours, Laurent de Sutter (textes), Agnès Maupré (dessin),
tome 11 : le féminisme en 7 slogants et citations, Anne-Charlotte Husson (textes), Thomas Mathieu (dessin).

Après l’art, le deuxième diptyque de cette nouvelle série de la Petite bédéthèque des savoirs se consacre à l’oppression des femmes. Une thématique traitée sous deux angles bien différents, certes, mais pas forcément totalement distincts.

Premier angle, La prostitution, donc, sujet « sensible » voire « sulfureux » qui suscita pas mal de réactions, comme l’explique David Vandermeulen, directeur de la collection, dans la subtile introduction – comme toujours – à l’album…

Lire la suite

Deux arts modernes expliqués dans la Bédéthèque

 

 

 

La petite bédéthèque des savoirs :

le minimalisme, Jochen Gerner (dessin), Christian Rosset (scénario), 88 pages ; l’artiste contemporain, Benoît Féroumont (dessin), Nathalie Heinich (scénario), 72 pages. Editions Le Lombard, 10 euros.

Cette deuxième série de la « Bédéthèque » initiée par les éditions du Lombard fonctionne un peu par paire : deux ouvrages traitant, chacun à leur manière de l’oppression faite aux femmes (à travers l’évocation du féminisme et de la prostitution). Et deux, donc, s’intéressant à divers aspects de l’art moderne voire contemporain…

Lire la suite

Ambiance magnétique sur New York avec Tesla

les-3-fanto%cc%82mes-de-tesla_couvLes trois fantômes de Tesla, tome 1 : le mystère Chtokavien, Richard Marazano (scénario), Guillhem (dessin). Editions Le Lombard, 48 pages, 13,99 euros.

Le steampunk est plutôt associé à des uchronies prenant place à la fin du XIXe siècle. Cette fois, ce style rétro-futuriste trouve une place – électrique et magnétique – dans l’Amérique de la Seconde Guerre mondiale. Et plus particulièrement à New York ou échouent, en cette année 1942, le jeune Travis et sa mère, suite à la mort au combat du père de famille. Dans une ville peuplée de rumeurs de débarquement de sous-marins allemands, marquée par une vague de disparition de clochards et traversée la nuit par d’étranges scaphandriers et engins volants, Travis est intrigué par la présence très discrète de son voisin, un vieil homme acariâtre qui semble cacher un grand secret. Bien malgré lui, le jeune garçon va se retrouver entraîné dans une vaste affaire politico-scientifique…

Lire la suite

Le feu retombe pour Koralovski

koralovksi_3_couvKoralovski, tome 3: des horizons de feu. Philippe Gauckler. Editions du Lombard, 48 pages, 12 euros.

A l’image de sa couverture, ce troisième et dernier épisode donne la priorité à l’action. Et celle-ci reprend là où le tome 2 s’était arrêté. L’agent secret Blasko commence à retrouver ses esprits. Et les renseignements qu’il a pu obtenir sur les projets des terroristes russes du groupe de « l’Etoile noire » lui reviennent, mais encore de façon confuse. Pendant ce temps, la chancelière Allemande Kermel et le président russe Khanine, exfiltrés après la tentative de putsch à leur égard, vont organiser la contre-attaque médiatique depuis une maison isolée proche de la Baltique. C’est aussi là qu’aura lieu le face-à-face musclé entre Koralovski et Khanine, l’ex-oligarque envoyé croupir en prison par le locataire du Kremlin. Mais les différends vont s’effacer devant une menace plus grave et immédiate: le risque d’un attentat nucléaire au Daguestan. Koralovski et son équipe vont être en première ligne…

Lire la suite

Le plein d’idées noires

Mondes obliques_couvRéalités obliques, tome 2 : mondes obliques, Clarke. Edition du Lombard, 160 pages, 16,45 euros.

Un an après Réalités obliques, Clarke continue à voir le monde de travers, ou plutôt de manière absurde, fantastique et vaguement inquiétante. Et dans un style très différent de ses autres séries.
Il y avait déjà eu, dans le tome 1, une femme vivant un jour sur deux, un homme existant « en différé », une noyade perpétuelle, des ombres maléfiques, une femme enterrée vivante, etc. Cette fois encore, de drôles de créatures apparaissent, toujours au fil d’histoires courtes en trois ou quatre planches : une « femme éphémère » bien décidée à marquer son court passage sur Terre, un ventriloque prêt à donner de soi pour rendre sa marionnette parfaite, une ombre meurtrière, un malade victime d’un cruel pacte faustien, un individu dépourvu d’âme, une autre enfermée dans une toile de maître…

Lire la suite

Les traumas réels d’une guerre virtuelle

Drones_t2_couvDrones, tome 2: Post-trauma, Sylvain Runberg (scénario), Louis (dessin). Editions Le Lombard, 48 pages, 13,99 euros.

Juin 2037. Un mois après le début du récit de ces pilotes de drones de combat, le conflit s’est encore durci en Chine. Une série de grèves s’est déclenchée dans le Qinghai. Avec notamment une prise d’otages des cadres européens. Dans la rue, la répression menée par le parti au pouvoir, pro-européen vire à l’émeute. Et ce n’est qu’un début, les rebelles catholiques de Yun Shao entendent récupérer le mouvement social pour lui donner une tournure insurrectionnelle.
Depuis leur base danoise, Sam, Jewel et Louise vont de nouveau être sollicités, pour surveiller l’évolution de la situation dans l’usine, mais surtout pour débusquer le leader indépendantiste. Pendant ce temps, la famille d’un des soldats tués lors d’une attaque précédente vient de récupérer le corps du défunt. Et ce drame va en déclencher un bien plus sanglant, au coeur même de la base danoise…

Lire la suite

Chlorophylle coule de source

Chlorophylle_couvChlorophylle et le Monstre des Trois sources, Jean-Luc Cornette (scénario), René Hausman (dessin). Editions du Lombard,

A la manière de Spirou offert à l’imagination de différents auteurs contemporains chez Dupuis (dont dernièrement Makyo et Toldac ou Olivier Schwartz, Chlorophylle et tout le petit monde animalier imaginé par Raymond Macherot s’ouvre de nouveaux horizons. Dernier en date, la vision de Jean-Luc Cornette et René Hausman; un album teinté doublement de nostalgie, avec le décès du dessinateur voilà deux mois.

Cette fois, Le Bosquet compte une nouvelle habitante, une jolie souris venue de la ville qui ne laisse pas indifférent Minimum, l’alter ego de Chlorophylle, qui est tout prêt à l’aider à améliorer sa cabane ou troublé à l’idée de se baigner avec elle dans le « lac des trois sources ». Mais voilà que Particule disparaît et tout laisse à penser qu’il s’agit d’un enlèvement. Les deux souris se lancent alors à sa recherche. Leur investigation va les mener jusqu’au terrier d’un blaireau ombrageux. Et qui cache un lourd secret, en lien avec Particule…

Lire la suite

Petite bédéthèque, grands savoirs

LPBS-univerLPBS-heavy metalLPBS-droit auteurLPBS-nouvel hollywoodLPBS-requinsLPBS-tatouageLPBS-hasardLPBS_AILa Petite bédéthèque des savoirs, éditions Le Lombard, 72 ou 88 pages, 10 euros.

Côté concept, c’est un peu une version illustrée des célèbres Que sais-je ? du siècle dernier. Une petite encyclopédie de poche en bande dessinée. Et cette initiative des éditions du lombard commence à prendre du volume. Avec huit ouvrages parus en deux mois sur des thématiques aussi éclectiques que le heavy metal, l’intelligence artificielle, les requins et, tout récemment le droit d’auteur, le « nouvel Hollywood » ou le hasard.

À chaque fois sont associés un scientifique ou un spécialiste du genre et un illustrateur en phase avec la thématique. Ainsi Marion Montaigne créatrice de l’hilarant blog de vulgarisation scientifique Tu mourras moins bête, mais tu tu mourras quand même se charge de mettre en image l’intelligence artificielle et Hervé Bourhis, auteur notamment du Petit livre rock a été recruté pour le Heavy Metal. Et tous les titres sont préfacés avec intelligence par David Vandermeulen, promu directeur de la collection. Après, le plaisir pris est forcément fonction de l’intérêt du lecteur pour le thème traité. Et l’approche choisie. Mais, globalement, et s’agissant des huit premiers titres, le résultat est toujours soigné et bourré d’infos…

Lire la suite