Maria de tous les seins… Pin up and down

Star fuckers, tome 1: la belle et les bêtes, Alcante et Gihef (scénario), Dylan Teague (dessin). Editions Kennes, 48 pages, 14,95 euros.

Maria Furia est une jeune et jolie « dos mouillé », ces immigrés mexicains clandestins qui franchissent à la nage le Rio Grande pour tenter leur chance et chercher une meilleure vie aux Etats-Unis. Quelques mois plus tard, le conte de fée de la jeune femme est sur le point d’être atteint. Ou presque.

Loin de son rêve fantasmatique d’être épousée par le brillant acteur Hugh Gates, Maria a échoué dans un club de strip-tease qui lui assure une survie passablement glauque. Elle finira par rencontrer le bel acteur hollywoodien, mais pas franchement comme elle l’espérait. Aidée par un ex-paparazzi vitriolé, elle commencera à nourrir sa vengeance et à entamer sa montée vers les étoiles…

Lire la suite

Une belle Odyssée, version rock, pour faire revivre les 60′

the-long-and-winding-road_couvThe long and winding road, Christopher (scénario), Ruben Pellejero (dessin). Editions Kennes, 184 pages, 29 euros.

On the road again, comme pourrait le chanter Lavilliers. Sauf qu’ici la playlist – prépondérante – est exclusivement anglo-saxonne. Best of des grands classiques pop-rock des 60′ et 70′ qui fait plus qu’accompagner ce récit, mais structure et rythme cette odyssée en forme de road-trip musical et existentiel.

Un voyage intérieur et familial tout autant que géographique (du sud de la France jusqu’en Angleterre) qui démarre de façon pour le moins incongrue pour Ulysse – le héros – quadra séparé de sa femme et vaguement dépressif. En guise de dernière volonté, son père qui vient de décéder, invite son fils à répandre ses cendres à l’île de Wight. En suivant le même périple qui fut le sien lorsqu’il se rendit au concert mythique, en 1970. Et en utilisant le même combi Volkswagen. Accompagné de trois compagnons de jeunesse de son père, vieux rockers bien barrés, Ulysse va découvrir une toute autre facette de la vie de son père, loin de l’image de petit bourgeois étriqué qu’il avait de lui. Et, comme dans tout bon voyage, il se transformera aussi lui-même.

Sur cette route longue et sinueuse, empruntant son titre à la chanson éponyme des Beatles, Ulysse et ses compagnons vont être confrontés à diverses épreuves, l’image de leurs lointains et mémorables prédécesseurs grecs de chez Homère, entre rebouteux dans le Larzac et une comtesse nymphomane vivant au milieu des fauves dans son manoir…

Lire la suite