Maria de tous les seins… Pin up and down

Star fuckers, tome 1: la belle et les bêtes, Alcante et Gihef (scénario), Dylan Teague (dessin). Editions Kennes, 48 pages, 14,95 euros.

Maria Furia est une jeune et jolie « dos mouillé », ces immigrés mexicains clandestins qui franchissent à la nage le Rio Grande pour tenter leur chance et chercher une meilleure vie aux Etats-Unis. Quelques mois plus tard, le conte de fée de la jeune femme est sur le point d’être atteint. Ou presque.

Loin de son rêve fantasmatique d’être épousée par le brillant acteur Hugh Gates, Maria a échoué dans un club de strip-tease qui lui assure une survie passablement glauque. Elle finira par rencontrer le bel acteur hollywoodien, mais pas franchement comme elle l’espérait. Aidée par un ex-paparazzi vitriolé, elle commencera à nourrir sa vengeance et à entamer sa montée vers les étoiles…

Lire la suite

Hollywood en noir et blanc… et rouge sang

Pornhollywood_t2_couvPornhollywood, tome 2: Crépuscules, Noël Simsolo (scénario), Dominique Hé (dessinateur). Editions Glénat, 48 pages, 13,90 euros.

Deux mois à peine après la parution du premier tome, voici déjà la suite et la fin de ce périple glauque dans les arrières-salles du Hollywood des années 30.

Le cinéaste Jim Jewsky a réussi à pousser la porte d’un grand studio, grâce à la protection d’un des plus puissants mafieux d’Hollywood. Mais sa situation est précaire, d’autant que son histoire d’amour avec une noire, Jenny, passe très mal et qu’un de ses petits films porno devient l’enjeu d’un chantage politique. Alors quand le Ku Klux Klan s’en mêle et que la puissance de son protecteur commence à chanceler, la vie de Jim et de ses amis va devenir un enfer sanglant…

Lire la suite

La fesse cachée d’Hollywood

Pornhollywood_couvPornHollywood, tome 1: Engrenages, Noël Simsolo (scénario), Dominique Hé (dessin). Editions Glénat, 48 pages, 13,90 euros.

Hollywood, l’usine à rêves, a aussi sa face cachée. Et même, dans ce début des années 30, sa fesse cachée. Cinéaste prometteur, dévasté par la mort accidentelle de sa femme et tétanisé par sa culpabilité, Jim Jewsky en est ainsi réduit à tourner des courts-métrages porno avec des sosies de vedettes de l’époque, des films qu’il revend aux bordels de Los Angeles. Activité glauque et peu glorieuse, qui devient franchement dangereuse lorsqu’il est contacté par un parrain de la mafia, Baldoni, pour un tournage très spécial. Début d’un terrible engrenage, pavé de meurtres, au milieu des mafieux, des flics véreux, des politiciens corrompus ou des actrices aux rêves délavés…

Lire la suite