Chroniques guerrières des apaches

Géronimo de Matz et Jef, edition Rue de Sèvres, 120 pages 18 euros

C’est par une tragédie que démarre l’histoire de Géronimo. En 1850, l’armée mexicaine commet un massacre dans un village apache tuant hommes, femmes et enfants. De retour d’un voyage, Goyahkla, l’homme-médecine, découvre le carnage ayant coûté la vie à sa mère, sa femme et son bébé. Depuis le chaman emprunte avec les autres tribus apaches le sentier de la guerre. Impitoyable, il massacre à son tour les Mexicains qu’il croise sur sa route et qui bien malgré eux lui donneront son nom de guerre : Géronimo. Pendant trente ans, il se battra sans relâche et sans pitié contre les Mexicains mais aussi un nouvel ennemi nettement plus puissant et sournois, venu du nord appelés« les yeux clairs ». Cette épopée s’arrêtera en 1886 lors de sa reddition au chef de la jeune nation des Etats-Unis d’Amérique et son exil en Floride. Mais un mythe est né.

Lire la suite

Indeh, naissance sanglante d’une nation

Indeh, Ethan Hawke (scénario), Greg Ruth (dessin). Editions Hachette Comics, 240 pages, 19,95 euros.

Au cinéma, il existe des références marquantes au peuple amérindien. Little Big Man avec Dustin Hoffman, Danse avec les loups de et avec Kevin Costner ont montré l’envers du décor de la conquête de l’Ouest souvent fantasmée en se plaçant du côté des populations indigènes, massacrées et déportées. Avec Indeh une histoire des guerres apaches, parue chez Hachette Comics, la bande dessinée a désormais aussi son œuvre phare. Ce roman graphique de 240 pages retrace le conflit qui opposa en 1872 le peuple apache mené par le guerrier Géronimo et la jeune nation américaine alors en pleine construction. Une guerre particulièrement sanglante notamment chez les populations civiles qui se termina par la reddition des Indiens condamnés à vivre reclus et cachés dans des réserves…

Lire la suite