Un charmant réseau

The Cute Girl Network_couvThe Cute Girl Network, Greg Means et MK Reed (scénario), Joe Flood (dessin). Editions Glénat, coll. 1000 feuilles, 184 pages, 18 euros.

Une romance d’aujourd’hui… Jane, jeune et jolie skateuse nouvellement arrivée dans la ville de Brookport, rencontre par hasard Jack, marchand de soupe ambulant et un brin crétin (il faut bien le dire…). Timide et maladroit, ce dernier après quelques hésitations trouve le courage de lui proposer un premier rendez-vous. Et la touchante maladresse de Jack séduit Jane. Mais voilà que ses amies s’en mêlent. Et qu’elle la branchent sur le « Cute Girl Network », le réseau des jeunes filles charmantes et intelligentes de la ville. Groupe informel dont tous les membres recensent leurs expériences avec des garçons de la ville. Or, la cote de Jack est pour le moins basse, comme Jane va le découvrir au fil des rencontres avec quelques unes de ses « ex ». L’amour sera-t-il le plus fort que la pression sociale ?

Lire la suite

En bonne compagnie des loups

World War Wolves T02 - C1C4.inddWorld War Wolves, tome 2: autrefois un homme, aujourd’hui un loup, Jean-Luc Istin (scénario), Kyko Duarte (dessin). Editions Soleil, 112 pages, 14,95 euros.

Les lycanthropes accentuent leur domination sur l’Amérique. Ils occupent désormais les grandes villes de la côte Est et une bonne partie du pays. Des Etats-Unis désormais isolés et coupés du reste de la planète qui cherche à éviter la contamination. Et les divers protagonistes découverts dans le précédent album de cette nouvelle série tentent de survivre avec plus ou moins d’angoisse.
Jeremy Lester, le bluesman aveugle, et la petite Sarah ont réussi à fuir Philadelphie après avoir miraculeusement échappé à une horde de loups-garous et cherchent à rejoindre la petite ville de Lancaster, plus à l’ouest. Dans la prison de Riker’s Island, Malcolm Spolding que son talent de réparateur a sauvé du « garde-manger » échaffaude un plan spectaculaire d’évasion. Pendant ce temps, dans la cité fortifiée de Las Cruces, le romancier John Marshall pense avoir démasqué le lycanthrope solitaire qui massacre ses voisins…

Lire la suite

Deux visions de l’Amérique

Le pouvoir des innocents, tome 4_couvLe pouvoir des innocents, cycle II, tome 4: deux visions pour un pays, Luc Brunschwig (scénario), Laurent Hirn et David Nouhaud (dessin). Editions Futuropolis, 56 pages, 13 euros.

Le tome 3 de ce second cycle du Pouvoir des innocents avait laissé New York sous la surprise d’une victoire au poste de gouverneur du candidat démocrate et très progressiste Lou Mac Arthur et sous le choc d’une émeute à la prison de Rykers Island, afin de faire un mauvais sort à Joshua Logan, l’homme le plus haï des Etats-Unis, condamné (à tort) pour l’attentat qui avait endeuillé l’élection municipale de Jessica Rupert, six mois plus tôt.
Dans la logique désormais bien établie de cette série, ce volume 4 reprend logiquement au lendemain de ces deux événements.

Logan parvient à échapper au lynchage grâce à l’intervention d’un gardien, Benjamin Torrence, qui va progressivement s’imposer comme le porte-parole officieux (et passablement orienté) du célèbre détenu, devenu une icône pour l’extrême droite blanche et raciste. Jessica Rupert et Lou Mac Arthur rebondissent sur le début d’émeute pour mettre aussi en placer leur action « participative » en prison. Et non sans succès.
Pendant ce temps, Domenico, l’homme de main du mafiosi Franzy, reste au chevet de Lucy, la jeune punk démocrate que son patron avait massacré. Finalement rétablie, elle lui en sera très reconnaissante.
Et d’autres enjeux majeurs approchent : l’élection présidentielle, tout d’abord, opposant un candidat démocrate falot et platement centriste au fils (également bien effacé) de la dynastie Whitaker. Et ensuite, sur le plan judiciaire, le procès de Joshua Logan, pour lequel son avocat s’active tandis que son compagnon continue à creuser le passé de Logan…

Lire la suite

De belles images sur sa colère

Mettez des mots sur votre colère_couvMettez des mots sur votre colère, Marc Malès. Editions Glénat, 144 pages, 25,50 euros.

Voici un singulier album, à plus d’un titre.

Au début du XXe siècle, aux Etats-Unis, Owen Brady est un photographe un peu particulier. Oeuvrant pour le National Child Labour Committe (le comité national contre le travail des enfants), il parcourt le pays – et fait différentes rencontres marquantes – pour prendre des portraits de tous ces très jeunes travailleurs. Le comité ayant l’objectif de mieux sensibiliser l’opinion à sa cause avec ces preuves irréfutables. Arrivé au terme de son projet, Brady vient rendre compte de son expérience à son mentor, M.Evans. Et il lui confie sa détresse. Car ce combat, il le mène aussi contre ses propres traumatismes d’enfant battu. Cherchant à s’oublier dans l’alccol ou avec une prostituée de passage. Sa colère explose aussi périodiquement en accès de violence incontrôlés…

Lire la suite

Un space opera au pied de la lettre

Letter 44_couvLetter 44, tome 1: vitesse de libération, Charles Soule (scénario), Alberto Jiménez Alburquerque (dessin). Editions Glénat Comics, 160 pages, 16,95 euros.

Les Comics US sont à la mode, et pas seulement sur grand écrans, où les films sous franchise Marvel débarquent à rythme cadencé. En bande dessinée, aussi, les collections se développent. Après le lancement – réussi – d’Urban Comics (chez Dargaud), Glénat a lancé sa collection voilà quelques mois. Et parmi ses titres, Letter 44 mérite le coup d’oeil.

L’histoire commence en même temps que le 44e président des Etats-Unis, Stephen Blades, fait son entrée à la Maison blanche. Elu avec l’ambition d’arrêter les guerres extérieures ruineuses de son prédécesseur et porteur d’un programme plus progressiste, il a la surprise de découvrir une lettre de ce dernier sur son bureau. Un courrier qui lui révèle un lourd secret, d’importance planétaire: Voilà sept ans, la NASA a découvert une construction extraterrestre sur la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter. Un vaisseau spatial, le Clarke, y a été secrètement envoyé et l’Amérique a multiplié les interventions militaires à l’étranger afin d’avoir des troupes aguerries en cas d’intentions belliqueuses des aliens. Blades est contraint de poursuivre la mission. Pendant ce temps, dans l’espace, l’équipe du Clarke commence à découvrir les secrets des extraterrestres…

Lire la suite

Le pouvoir des innocents: une nouvelle étape franchie

Le pouvoir des innocents-tome 3_couvLe pouvoir des innocents, cycle II/ car l’enfer est ici, tome 3: 4 millions de voix, Luc Brunschwig (scénario), Laurent Hirn (mise en scène), David Nouhaud (dessin). Editions Futuropolis, 56 pages, 13 euros.

Une fois encore, ce troisième tome de ce deuxième cycle s’inscrit dans la suite directe du précédent. Entre le 7 septembre et le 9 novembre 1999.

Début septembre, c’est l’échec du procès visant à remettre en cause le jugement contre Joshua Logan, grâce notamment à l’astucieux interrogatoire de l’avocat Lou Mac Arthur, qui défend les intérêts de Jessica Ruppert. Mais une autre actualité, faisant le lien entre ces deux personnages, passionne New York. Deux ans après la victoire de Jessica Ruppert à la mairie, l’élection du gouverneur de l’Etat oppose la très conservatrice Meredith Bambrick et le candidat démocrate Lou Mac Arthur. Ce dernier apparaît distancé après s’être officiellement déclaré contre la peine de mort et contre l’exécution de Logan, « l’homme le plus détesté de la ville ». Mais, en jouant la carte de la sincérité, son dernier meeting pourrait parvenir à renverser la situation. Et ce vote surprise du 9 novembre est de nature à déclencher le chaos et bouleverser bien des vies, dont celles de la jeune apprentie journaliste et militante démocrate Lucy, du tueur de plus en plus paumé Domenico, de l’immigrant clandestin Ashok Kusain et bien sûr de Joshua Logan, de plus en plus en danger dans la prison de Rikers Island en pleine émeute.. Lire la suite

Soldat bleu

soldat-couvLe soldat, Efa, Olivier Jouvray. Editions Le Lombard, 72 pages, 16,45 euros.

En ce moment, les soldats bleus font surtout référence à ceux, en teinte « horizon » de la Première guerre. C’est une autre guerre, pas très éloignée de la Grande Guerre, et avec une approche assez similaire qui sert de décor à ce récit. Sur la Guerre de sécession, en bande dessinée, on a – notamment – l’incontestable apport des Tuniques bleues. Avec Le Soldat, Efa et Jouvray y apportent une autre touche, plus intime.

Henry est une jeune recrue, soldat « bleu » dans le camp unionniste, entrainé dans la guerre par un copain et qui vit la formation d’un fantassin, l’entraînement, les rumeurs, l’angoisse qui monte, les premières escarmouches, la peur panique et l’horreur du combat, jusqu’à une bataille perdue d’avance où, transfiguré par la rage, il mènera sa troupe à une victoire tragique…

Lire la suite

Nightly News ou la critique très radicale des médias

Nightly News, Jonathan Hickman. Editions Urban Comics, 272 pages, 22,50 euros.

La critique des médias, on commence à connaître en France, avec Pierre Carles, Acrimed, Bourdieu, voire le Monde diplomatique ou Arrêts sur images. Un courant pas récent, récent d’ailleurs, puisqu’on  pourrait le faire remonter jusqu’aux violents pamphlets du début du XXe siècle de Karl Kraus et jusqu’aux analyses de Noam Chomsky (placé en exergue de l’album) ou à Network, de Sydney Pollack.
Mais à la déconstruction du discours médiatique et au dénonciation des compromissions au quotidien de ses acteurs, Jonathan Hickman ajoute une dimension plus radicale encore, où le flingage médiatique se pratique au sens littéral.

En ce début du XXIe siècle, à New York, « centre névralgique de l’information » une organisation terroriste au fonctionnement sectaire, la Première église de la Fraternité de la Voix, a décidé de planifier l’assassinat du plus grand nombre de journalistes possibles. Et gare à ceux qui se trouvent sur son chemin…

Lire la suite

Perico taille sa route, sanglante

Perico-t2-couvPérico, tome 2, Régis Hautière (scénario), Philippe Berthet (dessin). Editions Dargaud, 64 pages, 14,99 euros.

Si le premier tome était essentiellement cubain et havanais, ce deuxième volet taille la route. Un road-movies américain, dans la grande tradition, de Miami à Los Angeles.

Ayant réussi à s’enfuir de Cuba en pleine effervescence pré-révolutionnaire en cette année 1958, pour échapper à la mafia, Joaquin le jeune serveur et Livia, la belle promise au dictateur Batista, ont atterri à Miami avec la ferme intention d’aller jusqu’à Hollywood, où Livia veut réussir une carrière d’actrice. Ensemble par intérêt, pour Livia, et par un amour guère partagé pour Joaquin. Mais le trajet sera long et dangereux, par le Texas et le long de la mythique route 66, entre petites frappes, bikers et hommes du mafioso Traficante, bien décidé à venger son honneur et à récupérer la valise de billets que Joaquin lui a dérobé. Et la mafia a de la ressource…

Lire la suite

L’enfer est vraiment ici

car l'enfer est ici-couvLe pouvoir des innocents, cycle II/ car l’enfer est ici, tome 2: 3 témoignages, Luc Brunschwig (scénario), Laurent Hirn (mise en scène), David Nouhaud (dessin). Editions Futuropolis, 56 pages, 13 euros.

Pourtant stimulante, la suite du Pouvoir des innocents, la saga américaine de Hirn et Brunschwig  connaît quelques difficultés éditoriales. Le troisième cycle des Enfants de Jessica est en stand by malgré un bon début et le second, Car l’enfer est ici, se voit « relooké » dans un style plus proche de la série initiale parue chez Delcourt, perdant sa belle jaquette à dos rond pour un dos carré classique et une couverture plus agressive et chatoyante. Tentative de relance pour une suite qui en vaut en effet la peine.

Ce deuxième tome (pour un cycle prévu en six albums) se centre sur la seule journée du 4 septembre 1999. Du fond de sa cellule, Joshua Logan cherche toujours à faire démontrer son innocence dans l’attentat ayant coûté la vie à 500 personnes. Cyrus, son avocat, se remet de son agression tandis que son compagnon journaliste fouille le passé de Logan. De quoi faire surgir un drame initial dans la vie de Logan, mais aussi de nouvelles zones d’ombre. Et pendant ce temps, les adversaires Républicains de Jessica Ruppert continuent de s’activer pour faire disparaître les preuves de leur complot…

Lire la suite