Centenaire 14-18: Premières Traces dessinées parmi nous à Amiens

Amiens affiche sur ses murs quatre dessins d’auteurs de bande dessinée, sur le thème de la Première Guerre mondiale. Prélude à une opération éditoriale d’envergure internationale l’an prochain.

Le dessin de Damien Cuvillier, en face de la mairie d’Amiens

Amiens a fait le choix d’inscrire la Première guerre « parmi nous », dans les rues, à l’aide de photos géantes collées aux murs. Désormais, la bande dessinée s’intègre à ce projet de la Ville « porte d’entrée des sites de mémoire de la Somme ».

En collaboration avec l’association On a marché sur la bulle, et en phase avec le récent festival de bande dessinée d’Amiens, quatre auteurs ont réalisé des dessins (voir ci-dessous), reproduisant des photos d’époque de soldats, déjà placardés sur les murs amiénois.

L’Anglais Charlie Adlard (dessinateur de la série culte The Walking Dead) a livré un portrait de soldat britannique, réalisé à la craie et au fusain, dans le style de son livre choc sur 14-18, La Mort blanche. Hardoc, bien connu désormais pour sa série sur La Guerre des Lulus a illustré une scène de fraternisation franco-britannique colorée et chaleureuse. Maël (qui s’est imposé sur la thématique de la Grande Guerre avec la série Notre-Mère la Guerre, avec Kris) développe une thématique un peu similaire, avec une «popote» anglaise. Enfin, Damien Cuvillier (qui a collaboré en son temps à l’album collectif Cicatrices de Guerre) dessine une insolite brigade de cyclistes indiens…
Trois de ces quatre affiches dessinées sont placées autour de l’Hotel de ville d’Amiens. Deux sur le bâtiment même: celle d’Hardoc rue Dauphin, celle de Charlie Adlard côté rue de La Malmaison. Le dessin de Damien Cuvillier est exposé, lui, en face de la mairie, rue Delambre. Enfin, le dessin de Maël surplombe l’entrée du resto U rue Vanmarcke, à Saint-Leu. Et, surtout, ces visuels préfigurent un projet plus ambitieux à venir pour l’an prochain. 

Un nouvel album collectif

Il s’agit du projet « Traces ». A savoir un nouvel album d’histoires courtes en bande dessinée, dans la lignée du recueil Cicatrices de guerre, qui rassembla des auteurs régionaux sur la thématique de la Grande Guerre et marqua les débuts dans l’édition de l’association du festival de BD d’Amiens (qui édite désormais ses ouvrages sous le nom des Editions de la Gouttière).
Mais cette fois, si des auteurs picards devraient bien encore être de la partie, ils seront avec de grands auteurs internationaux, comme l’Américain Joe Sacco (à qui l’on doit la fresque exposée au Musée de Thiepval ou donc Charlie Adlard (qui a déjà fini ses planches!). L’objectif étant de sortir ce nouvel ouvrage en 2018, pour clore en beauté le centenaire.

Le dessin original de Hardoc (Ville d’Amiens/On a marché sur la bulle)…

… Et la photo qui a inspiré Hardoc.

Le dessin de Maël (On a marché sur la bulle/ville d’Amiens)

Le dessin de Damien Cuvillier (On a marché sur la bulle/Ville d’Amiens)

… et la photo qui a inspiré Damien Cuvillier

dessin original réalisé par Charlie Adlard (dessinateur notamment de « The Walking Dead ») pour l’opération murale « Parmi nous » de la Ville d’Amiens, en partenariat avec l’association On a marché sur la bulle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *