A l’abordage d’Algapower

Mermaid project 4_couvMermaid Project, tome 4, Corine Jamar et Léo (scénario), Fred Simon (dessin). Editions Dargaud, 48 pages, 13,99 euros.

Avant-dernier tome de ce Mermaid Project dont on commence à bien saisir les contours.

L’étau se resserre sur le département génétique d’Algapower, dont les expérimentations pour créer des êtres hybrides entre les hommes et les dauphins ont commencé à filtrer. La jeune policière Romane a rejoint l’inspecteur Al Malik à Rio et a appris que la multinationale s’était livre à des expériences sur elle et sa famille. Le frère de Romane, Roger, chercheur chez Algapower (mais dans l’ignorance des manigances de la firme) a découvert horrifié le résultat de l’opération en cours. Mais si le mystère est dévoilé, la multinationale a encore de la ressource. La société embarque ses sujets d’expériences, humains comme dauphins pour une plateforme en haute mer. Pour tenter de les contrecarrer, Romane et El malik vont devoir se mettre très en danger. Et ils vont bénéficier d’une aide très surprenante…
L’aventure bat son plein dans ce quatrième tome. Priorité donc à l’action. Le contexte de renversement économique mondial (avec le déclin de l’occident et l’émergence de nouvelles sociétés dynamiques au sud), tout comme les manipulations génétiques, qui faisaient l’originalité de la série sont donc un peu oubliés, ce qui enlève une partie de l’intérêt du récit. Mais, en se rapprochant de son épilogue, l’aventure demeure prenante à suivre.

Mermaid project 4_planche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *