Buller à la fac, c’est bien vu à Amiens

Cet automne, l’Université de Picardie lancera le premier diplôme d’université de BD de France. La présentation en est faite officiellement aujourd’hui.

A la rentrée, on pourra buller à la fac. Et à Amiens, ce sera même recommandé. L’Université de Picardie Jules-Verne lance en effet son diplôme d’université de « création de bandes dessinées », en collaboration avec l’association et centre de ressources sur le 9e art On a marché sur la bulle. De quoi renforcer, d’une autre manière, la présence du genre localement, après un festival 2013 qui a connu une fréquentation record, selon ses organisateurs.

Ce lancement s’inscrit dans la suite (concluante) de l’option bande dessinée en première année de faculté d’arts lancée pour l’année 2012-2013. Option à laquelle ont contribué François Ayroles et Étienne Lécroart (on pourrait retrouver ce dernier dans la nouvelle formation, ainsi que le scénariste Kris, notamment). Autre lancement qui a satisfait ses promoteurs et l’UPJV, celui d’une Unité d’enseignement libre bande dessinée par les affaires culturelles de l’Université.

Si l’EESI (Ecole européenne supérieure de l’image (née de la réunion des écoles d’art d’Angoulême et de Poitiers) en partenariat avec la Cité de la BD d’Angoulême a déjà des formations en BD depuis plusieurs années, Amiens sera la première fac à créer un tel diplôme universitaire. Avec l’objectif affiché de « viser à former en deux ans des dessinateurs de bandes qui maîtriseront l’ensemble complexe du processus de création. Les candidats seront capables de réaliser des œuvres publiables. Ils seront a fortiori compétents pour assurer une fonction spécialisée (scénariste, dessinateur de décors, de personnages, lettreur, crayonneur, encreur, coloriste, etc.) dans un studio pratiquant le découpage des activités.

Construit en partenariat avec l’Ecole supérieure d’art et de design d’Amiens (ESAD ), On a marché sur la bulle et soutenue par le Conseil régional de Picardie, la première promotion débutera fin septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *