Lewis Trondheim : « Je ne veux pas devenir un vieil auteur de BD qui rabâche »

En l’espace d’une trentaine d’années, il s’est imposé comme l’un des auteurs majeurs de la bande dessinée contemporaine. La sortie d’un album des Nouvelles aventures de Lapinot, son héros-fétiche est l’un des événements BD de cette rentrée.

Lewis Trondheim, de son vrai nom Laurent Chabosy (il a choisi ce pseudo en découvrant un jour le nom de cette ville de Norvège) est à la fois dessinateur, scénariste et éditeur de bandes dessinées, ce qui est plutôt rare dans ce milieu. Co-fondateur au début des années 1990 de l’Association, maison d’édition indépendante, il a tracé son sillon chez divers éditeurs en produisant une œuvre prolifique et hétéroclite. Pour cette rentrée, il revient avec son personnage culte Lapinot, dans Un monde un peu meilleur (L’Association), treize ans après son dernier album où celui-ci connaissait une fin tragique. Une drôle de résurrection qui méritait bien un éclaircissement auprès de ce maître du 9e Art. Entretien…

Lire la suite

Imbattable publié dans le Courrier picard: « Un super-héros qui n’existe qu’en bande dessinée »

Imbattable accompagnera les lecteurs du Courrier picard un dimanche sur deux à compter de la semaine prochaine (en alternance avec Les Sisters, déjà connus de nos lecteurs).  Auteur, entre autre, de la série Voltige et Ratatouille, des déjà oubapesques (à sa manière) Aventures de Michel Swing et participant au très créatif et drôlatique Atelier Mastodonte, l’auteur breton Pascal Jousselin nous en dit plus sur son héros, le « seul vrai super-héros de la bande dessinée« . Et sur une des séries les plus malignes du moment (dont nous avons déjà dit ici tout le bien qu’il fallait en penser).

Pascal Jousselin, auteur imbattable pour jouer avec les contraintes.

Pascal Jousselin, comment pourriez-vous résumer Imbattable ?
Imbattable, c’est une série d’aventure et d’humour tout public. Les aventures d’un super-héros qui vit dans une petite ville calme et qui a surtout la particularité d’avoir un pouvoir qui n’existe qu’en bande dessinée…

… Et ce pouvoir, c’est celui de jouer sur la forme même de la bande dessinée, sa structure avec ses cases, ses inter-cases, les perspectives, les phylactères qui ont une consistance physique, etc. Comment vous est venue cette idée ?
Ce qui m’a toujours intéressé en bande dessinée, c’est justement ce qui en fait sa spécificité, ce qui fait qu’elle n’est pas un texte illustré ou du sous-cinéma, mais qu’elle a vraiment un langage propre. Et comme ces questions m’intéressaient, cela m’est venu assez naturellement de me dire : Tiens, si je faisais un super-héros dont le super-pouvoir n’existerait plus si ses aventures étaient transposées en roman ou au ciné.

C’est pourquoi Imbattable est vraiment le seul super-héros de bande dessinée ?
Oui, c’est exactement ça et la raison du sous-titre. Si Batman peut être aussi un super-héros au cinéma, les pouvoirs d’Imbattable disparaitraient si on osait le transposer dans un roman ou dans un film.

Les histoires sont mises en page de façon brillante et avec réflexion. Mais ce qui est réussi, c’est que cela reste une histoire qui peut se lire au premier degré, comme une aventure classique. Les deux niveaux s’imbriquent et se nourrissent l’un de l’autre…
C’était important pour moi. Les jeux sur le langage de la bande dessinée existent depuis très longtemps, quasiment depuis que la bande dessinée existe, de Winsor McCay jusqu’à Marc-Antoine Mathieu. De nombreux auteurs ont travaillé sur ce langage. Avec Imbattable, je m’inscris là-dedans et j’estime donc que je n’invente pas grand chose. L’intérêt alors, c’était de mixer ce jeu sur le langage de la bande dessinée avec de l’aventure franco-belge vraiment tout public et lisible par tous. Car c’est grâce à ce genre que je suis venu à la bande dessinée. Avec les grands auteurs franco-belge classiques: Peyo, Franquin, Morris, etc…

Lire la suite

Rencontre inratable avec Pascal Jousselin

Auteur, notamment, des aventures « viriles » de Michel Swing (avec Brüno) ou de Colt Bingers l’insoumis (non, rien à voir avec Mélenchon), membre de l’hilarant Atelier Mastodonte, Pascal Jousselin (auto-portrait, ci-dessus à gauche) sera à Amiens vendredi, pour une rencontre-dédicaces autour de son dernier et excellent album Imbattable avec son « vrai » super-héros de bande dessinée (ci-dessus à droite).

Occasion d’en savoir un peu plus sur un auteur à l’imagination débordante et au regard acéré sur le 9e art et ses techniques.

Rencontre-dédicaces avec Pascal Jousselin, vendredi 19 mai, à partir de 15h30, librairie Bulle en stock, 4 rue du Marché-Lanselles à Amiens.

Trois Grognards et deux auteurs à Amiens ce samedi

Régis Hautière et Fred Salsedo seront ce samedi après-midi à la librairie Bulle en stock d’Amiens, pour la sortie du tome 2 de leur série Les Trois Grognards.
Une première collaboration commune pour le dessinateur de Ratafia et le scénariste de La Guerre des Lulus ou d’Aquablue  pour une nouvelle saga napoléonienne, en pleine montée en puissance.

Comme d’habitude, il faut réserver par téléphone avant (au 03.22.91.50.10)

Rencontre-dédicaces Régis Hautière et Fred Salsedo, samedi 13 mai à partir de 14h30, librairie Bulle en stock, 4 rue du Marché-Lanselles, Amiens.

Marc Lizano et Thomas Priou dédicacent leurs albums de la Gouttière chez Bulle en stock

Deux rencontres très amiénoises, ce samedi 13 mai au matin, à la librairie Bulle en stock d’Amiens.

Avec Marc Lizano, pour la sortie de La Pension Moreau et Père et fils, et avec Thomas Priou, pour la parution du tome 3 de Trappeurs de Rien. Trois albums (pas vus) sortis récemment aux Editions amiénoises de la Gouttière.

Rencontre-dédicaces avec Marc Lizano et Thomas Priou, samedi 13 mai, à partir de 10h30, librairie Bulle en stock, 4 rue du Marché-Lanselles, Amiens.

 

48H pour découvrir à moindre coût la BD

Pour cette 5e édition, 12 éditeurs majeurs de bande dessinée, de comics et de manga  proposent 230 000 albums à 1€  ces 7 et 8 avril.

A l’image de la Fête du cinéma, ces « 48H BD » commencent à entrer dans le paysage culturel. Un rendez-vous de printemps qui, à travers une douzaine de titres, permet de découvrir à moindre coût de nouvelles séries et entrevoir la diversité de l’offre éditoriale en matière de bande dessinée.

Pour l’heure (et à la différence du cinéma qui a progressivement vu le coût du ticket croître et l’opération se banaliser), c’est toujours au prix symbolique d’1 euro qu’il sera possible d’acquérir les titres sélectionnés par chaque éditeur. Parfois reformatés pour l’occasion et généralement début d’une série, ces « teasings » n’en sont pas moins plutôt de qualité. Et en tout cas très éclectique…

Lire la suite

Rendez-vous de la bande dessinée à Amiens avec Brüno

En prélude habituel au Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, les « Bulles du Lundi » organisent une rencontre avec l’auteur de l’affiche de l’année : Brüno, ce 3 avril.

Les Bulles du Lundi d’avril 2017 recevront Brüno, auteur de l’affiche des 22es Rendez-Vous de la  Bande Dessinée d’Amiens, scénariste et dessinateur à l’oeuvre prolifique et reconnue. Il est aussi l’un des 80 auteurs invités du festival picard et une exposition rétrospective et scénographiée, Soul Graphic, lui sera consacrée les 3 et 4 juin
2017.

Au cours de cette rencontre et en lien avec l’exposition qui lui est consacrée, Brüno reviendra sur ses influences, tirées de la culture américaine, de la Black Music (concrétisé par son dernier album, avec Hervé Bourhis), mais aussi d’Hollywood et des séries B (influences qui marquent ses albums, comme Lorna ou la série à succès Tyler Cross). Il sera également question de son dessin incisif et de sa ligne claire aux accents franco-belges, mettant en scène des univers d’aventures
allant du western à la science fiction, sur fond de soul et de funk.
Ses collaborations avec des scénaristes tels que Pascal Jousselin, Fatima Ammari-B, Appollo, Nicolas Pothier, Fabien Nury ou tout récemment Hervé Bourhis viendront également nourrir la discussion.

Rencontre avec Brüno, lundi 3 avril 2017 à 19 heures, Bibliothèque Louis Aragon, 50 rue de la République à Amiens. Entrée libre.

 

 

Vanyda en trois exemplaires ce samedi à Bulle en stock Amiens

Rencontres-dédicaces plurielles, ce samedi à Bulle en stock Amiens avec Vanyda et deux dessinateurs de ses trois récents albums, François Duprat et Nicolas Hitori De.

(photo éditions Dargaud)

Trois bonnes raisons de venir rencontrer Vanyda, ce samedi à la librairie Bulle en stock.

La dessinatrice résidant désormais à Lille, auteure notamment de la série Celle Que/Valentine revient cette fois pour son beau roman graphique mémoriel et familial sur le Laos, d’où est originaire son père, Un million d’éléphants (Futuropolis).

Mais elle sera aussi là en tant que scénariste de l’Année de la chèvre (La Boîte à bulles), suite de son récit de la vie de couple de Bernadette, et d’un autre album, Mia and Co (Dargaud) début d’une série sur une bande de copains et leurs préoccupations d’ados.

Et Vanyda ne viendra pas seule, ce samedi, puisqu’elle sera accompagnée de ses deux dessinateurs (ou co-dessinateur, s’agissant de L’année de la chèvre), respectivement François Duprat et l’Amiénois Nicolas Hitori De.

Avec Cy et Dubuisson, Bulle en stock commence fort l’année

La librairie amiénoise Bulle en stock organise, ce vendredi, ses deux premières rencontres-dédicaces de l’année.

Bulle en stock débute fort l’année 2017, avec déjà une dizaine de rencontres d’auteurs annoncée pour ce mois de janvier. Et ça commence très vite et très fort, dès ce vendredi, (à partir de 15 heures), avec la venue de Cy et celle de Marc Dubuisson, avec du sexe et de la politique…

Lire la suite

Une lumineuse battle de dessins ce soir à Amiens

Les associations Anti-Stress et Cité Carter organisent une battle de dessin en lightpainting, ce 7 octobre à Amiens. Explications.

soiree-grenouillesUne « battle de lightpainting », qu’est-ce que c’est ? C’est, d’abord une battle de dessin classique. A savoir, l’affrontement (pacifique et amical) de deux dessinateurs sur un thème donné et dans un temps déterminé à l’avance. La spécificité, ici, c’est donc le « lightpainting », c’est-à-dire un procédé photographique permettant, grâce à un temps de pose très long de voir l’ensemble des mouvements des dessinateurs réalisés pour créer leurs oeuvres.

Ce soir, sur la scène de la « Cité Carter » , au Safran à Amiens, dans le cadre d’une « soirée grenouilles » de l’association Anti-Stress, sont annoncés David François et David Périmony mais aussi les élèves du diplôme universitaire BD de l’UPJV. Et tous ceux qui souhaiteraient essayer sont les bienvenus également.

La soirée sera animée par Zaza Bassette et Élodie Duriez, le photographe sera Vincent et la DJ sera Dounia, pour une session bien rock’n’roll.

Battle de lightpainting à 20 heures et Mix DJ dès 23 h 30. Soirée gratuite sous réserve d’adhésions à l’association, 2 euros.