Les 5 finalistes du Grand prix de la critique ACBD

Dans le cadre du 31e festival de la bande dessinée de Blois « bd BOUM », les membres actifs de l’ACBD présents ont retenu les cinq albums finalistes pour leur Grand Prix de la Critique ACBD 2015.

par ordre alphabétique, il s’agit des titres suivants:

Lire la suite

Doubles dédicaces pour les Chroniques de Guerre

Conclusion du lancement de l’album Notre Mère la Guerre, chroniques, deux séances de dédicaces simultanées ont eu lieu aujourd’hui à Amiens. Avec deux fois deux dessinateurs ayant participé à l’album.

A la librairie Martelle, avec Hardoc et Jeff Pourquié:

2014-11-21 18.14.32Et chez Bulle en stock, pour Damien Cuvillier et Vincent Bailly:

2014-11-21 18.21.13Et pas mal de lecteurs des deux côtés…

Notre Mère la Guerre, Chroniques : devoir d’Histoires à Verdun

Retour (en texte et en images – galerie à la fin de l’article) sur le lancement officiel de Notre Mère la Guerre, Chroniques, l’ouvrage co-édité par Futuropolis et les éditions amiénoises de La Gouttière, ce jeudi à Verdun. Dans le cadre d’une opération de la Mission du centenaire 14-18.

Lors de la présentation de l'album, de gauche à droite: Damien Cuvillier, Hardoc, Maël, Pascal Mériaux, Kris et Vincent Bailly

Lors de la présentation de l’album, de gauche à droite: Damien Cuvillier, Hardoc, Maël, Pascal Mériaux, Kris et Vincent Bailly

C’est la deuxième grosse opération du centenaire de 14-18 en matière de bande dessinée, toujours pilotée par l’association amiénoise On a marché sur la bulle, référent de la Mission du centenaire en matière de 9e art.

Après l’installation de la fresque de Joe Sacco dans le métro parisien cet été, voilà la labellisation de l’album Notre Mère la Guerre, chroniques, épilogue de la série éponyme de Kris et Maël. Une reconnaissance officielle qui a du sens, tant cette série, derrière un habillage de roman policier est devenue, après Tardi, une référence sur la Grande Guerre en BD, évocant et interrogeant le conflit sous bien des aspects.
Et cet ultime volume – prolongement sur les sources et références qui ont nourri l’oeuvre – peut servir de jolie porte d’entrée vers cet univers fictionnel mais aussi déclencher un intérêt renouvelé envers la mémoire et les oeuvres initiées par la Première Guerre mondiale. Le lancement officiel de l’ouvrage, ce jeudi 20 novembre à Verdun avait également tout son sens. Symbolique et artistique.

Lire la suite

Les 15 derniers albums en lice pour le Grand prix ACBD

Les 15 derniers albums sélectionnés pour le Grand prix de la critique ACBD 2015 sont connue depuis ce matin.

acbd-lauriersDernière ligne droite avant l’attribution finale du Grand prix de la critique ACBD 2015. La liste des quinze derniers albums encore en lice est désormais connue (depuis ce matin).
Les journalistes ou critiques membres actifs de l’ACBD  se réuniront pour débattre de ces albums ce samedi 22 à Blois, dans le cadre du Festival bd BOUM. Le soir même, la sélection des 5 titres issus de cette liste sera dévoilée. L’ensemble  des membres actifs de l’ACBD choisiront ensuite par correspondance, dans les jours suivants, le Grand Prix de la Critique ACBD 2015. Celui-ci étant connu en décembre.

Par ordre alphabétique, les 15 nomminés sont…

Lire la suite

« Chaque super-héros a son talon d’Achille. L’artichaut est comme de la kryptonite »

Entretien avec Benjamin Lacombe autour des Superhéros détestent les artichauts.
Super-héros artichauts_couvPif ! Paf ! Zlang ! Bim ! Le dernier ouvrage de Sébastien Pérez et Benjamin Lacombe (illustration), déboule en librairie (chez Albin-Michel Jeunesse). Une fois encore, les deux acolytes s’essayent à un genre nouveau avec Les Superhéros détestent les artichauts (édition Albin-Michel Jeunesse). Un livre très drôle et touchant.
Ce livre est à la fois un guide du super-héros mais surtout un recueil de témoignages et d’anecdotes sur les super-héros imaginés par les auteurs : Miss Wasp, Electrum, Super-Rhino, Phospho etc. Leur vie, leurs frasques mais aussi la manière dont ils ont découvert leur superpouvoir. Car le livre est davantage porté sur ce que peut ressentir un super-héros lorsqu’il se rend compte qu’il est différent du commun des mortels, que ses mains brillent dans le noir, qu’il peut se transformer en lion blanc, anéantir les cauchemars des gens lorsqu’ils dorment.
Des témoignages forts sur l’altérité qui feront écho chez les jeunes gens ayant noté qu’ils ne sont pas tout à fait comme les autres. La différence est d’ailleurs un thème récurent chez ces deux auteurs et sur lequel ils se rejoignent…

Lire la suite

Le Petit Nicolas en picard dans le texte

Les éditions IMAV, dirigées par Anne Goscinny poursuivent leur politique d’éditions en langues régionales du Petit Nicolas. Sortie aujourd’hui de la version en picard.

Petit_NicolasAprès Astérix, Tintin ou les Simpson, c’est au tour du Petit Nicolas de parler picard. Cette neuvième déclinaison en langues régionales de l’Hexagone paraît ce 6 novembre, dans un traduction assurée par nos amis picardisants Jacques Dulphy et Jean-Luc Vigneux ainsi que Bruno Delmotte et Alain Dawson (pour les passages dans les dialectes plus « nordistes »). Il ne s’agit pas cette fois de bande dessinée au sens propre, mais le petit personnage créé par Sempé, est si associé aux nouvelles de Goscinny qu’il est tout à fait légitime et bienvenu de l’évoquer ici.

Lire la suite

Avec Jean-Claude Fournier, Spirou fait chevalier

Jean-Claude Fournier vient de recevoir les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres.

Jean-Claude Fournier (photo Dupuis / Chloé Vollmer Lo)

Jean-Claude Fournier (photo Dupuis / Chloé Vollmer Lo)

Auteur de neuf albums des aventures de « Spirou et Fantasio » de 1968 à 1981, Jean-Claude Fournier est désormais Chevalier des Arts et lettres. Il a reçu son ruban lors du Festival Quai des Bulles à Saint Malo (dont il fut l’un des cofondateurs), vendredi, des mains de Patrick Gaumer, écrivain et journaliste spécialiste de la bande dessinée.

Une décoration remise pour s’être donc distingué par sa « création dans le domaine artistique ou littéraire ». Une création incontestable, débutée par le personnage de lutin Bizu, pour le journal Spirou, avant que Dupuis ne lui demande – à sa grande surprise – de reprendre la série phare du magazine que Franquin abandonne. Il saura assurer la succession, modernisant les aventures du célèbre groom et de son copain journaliste en les confrontant aux problèmatiques de l’époque, comme dans l’emblématique Ankou (1978), et son mage breton opposant à la construction d’une centrale nucléaire (en plein mouvement contre celle de Plogoff !). Cet album sera d’ailleurs en partie responsable de son éviction, au début des années 80, sous l’accusation d’avoir trop « politisé » le personnage.
Après avoir difficilement accusé le coup, Fournier s’essaiera par la suite à la série humoristique avec Les Crannibales (sur un scénario de Zidrou), puis au registre réaliste avec Les Chevaux du vent (avec Christian Lax). Pour en savoir plus, une biographie inspirée sur le site de Quai des bulles, ici.

 

Vous reprendrez bien (encore) un peu de Desproges ?

Charb-amiens

Charb toujours d’attaque, jeudi soir au Cirque d’Amiens, entre deux dédicaces.

Belle et chaleureuse soirée, jeudi 9 octobre au cirque d’Amiens, autour de la sortie de Encore des nouilles, chroniques culinaires, recueil de textes de Pierre Desproges parus dans Cuisine et vins de France, illustré par les dessinateurs de Charlie Hebdo.

Grâce à Dominique Leroy et l’association Musique en Utopia, on a pu, notamment, découvrir un fantastique violoniste, Yves Teicher ou une conviviale interprétation de chansons de Brassens par la Muse gueule, au nom tout trouvé.

Côté dessinateurs, si Wolinski n’était pas présent (à cause d’ennuis de santé), Cabu avait réalisé un joli dessin inédit pour l’association (voir plus bas). Et Charb a dédicacé à tour de bras.

Lire la suite

Astérix et le domaine des Dieux, première Bonne Annonce

Axtérix-film-affichDomaine Dieux-couvPremière bande annonce pour l’adaptation cinématographique et animée d’Astérix, par Alexandre Astier, du Domaine des Dieux (l’un des albums les plus intéressants d’Uderzo et Goscinny).

Et premières images plutôt convaincantes (tout autant que les autres petits teasers visibles), autant par la fluidité de l’animation que par le graphisme des personnages aux bouilles sympathiques. La sortie du film est pour le 26 novembre.

Lire la suite

Un nouveau Corto Maltese en 2015 !

Casterman annonce ce lundi la parution d’un 30e album en octobre 2015.

Corto1Le communiqué est tombé cette après-midi et réjouira (ou interpellera, en tout cas) les fans de Corto Maltese. Vingt ans après la disparition d’Hugo Pratt, le bel aventurier maltais devrait vivre une nouvelle et trentième aventure. Une perspective que ne rejetait pas son créateur. Histoire de se prémunir des réactions hostiles, Casteman a exhumé une citation extraite de De l’autre côté de Corto, le livre d’entretien de Dominique Petitfaux, où Pratt affirmait ne pas être « choqué à l’idée que quelqu’un puisse un jour reprendre Corto Maltese« .

Le scénario a été confié à Juan Diaz Canales (scénariste de Blacksad) et la mise en images à l’Espagnol Ruben Pellejero (auteur notamment de Dieter Lumpen).

Opération hautement marketing et qui devrait faire un buzz à peine moins fort que la reprise d’Astérix ou celle (plus hypothétique) de Tintin, ce nouvel album est annoncé pour paraître en octobre 2015. Avec une sortie simultanée en français (et en néerlandais) par Casterman et en italien par Rizzoli-Lizard et en espagnol par Norma.