Avec Jean-Claude Fournier, Spirou fait chevalier

Jean-Claude Fournier vient de recevoir les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres.

Jean-Claude Fournier (photo Dupuis / Chloé Vollmer Lo)

Jean-Claude Fournier (photo Dupuis / Chloé Vollmer Lo)

Auteur de neuf albums des aventures de « Spirou et Fantasio » de 1968 à 1981, Jean-Claude Fournier est désormais Chevalier des Arts et lettres. Il a reçu son ruban lors du Festival Quai des Bulles à Saint Malo (dont il fut l’un des cofondateurs), vendredi, des mains de Patrick Gaumer, écrivain et journaliste spécialiste de la bande dessinée.

Une décoration remise pour s’être donc distingué par sa « création dans le domaine artistique ou littéraire ». Une création incontestable, débutée par le personnage de lutin Bizu, pour le journal Spirou, avant que Dupuis ne lui demande – à sa grande surprise – de reprendre la série phare du magazine que Franquin abandonne. Il saura assurer la succession, modernisant les aventures du célèbre groom et de son copain journaliste en les confrontant aux problèmatiques de l’époque, comme dans l’emblématique Ankou (1978), et son mage breton opposant à la construction d’une centrale nucléaire (en plein mouvement contre celle de Plogoff !). Cet album sera d’ailleurs en partie responsable de son éviction, au début des années 80, sous l’accusation d’avoir trop « politisé » le personnage.
Après avoir difficilement accusé le coup, Fournier s’essaiera par la suite à la série humoristique avec Les Crannibales (sur un scénario de Zidrou), puis au registre réaliste avec Les Chevaux du vent (avec Christian Lax). Pour en savoir plus, une biographie inspirée sur le site de Quai des bulles, ici.

 

Vous reprendrez bien (encore) un peu de Desproges ?

Charb-amiens

Charb toujours d’attaque, jeudi soir au Cirque d’Amiens, entre deux dédicaces.

Belle et chaleureuse soirée, jeudi 9 octobre au cirque d’Amiens, autour de la sortie de Encore des nouilles, chroniques culinaires, recueil de textes de Pierre Desproges parus dans Cuisine et vins de France, illustré par les dessinateurs de Charlie Hebdo.

Grâce à Dominique Leroy et l’association Musique en Utopia, on a pu, notamment, découvrir un fantastique violoniste, Yves Teicher ou une conviviale interprétation de chansons de Brassens par la Muse gueule, au nom tout trouvé.

Côté dessinateurs, si Wolinski n’était pas présent (à cause d’ennuis de santé), Cabu avait réalisé un joli dessin inédit pour l’association (voir plus bas). Et Charb a dédicacé à tour de bras.

Lire la suite

Astérix et le domaine des Dieux, première Bonne Annonce

Axtérix-film-affichDomaine Dieux-couvPremière bande annonce pour l’adaptation cinématographique et animée d’Astérix, par Alexandre Astier, du Domaine des Dieux (l’un des albums les plus intéressants d’Uderzo et Goscinny).

Et premières images plutôt convaincantes (tout autant que les autres petits teasers visibles), autant par la fluidité de l’animation que par le graphisme des personnages aux bouilles sympathiques. La sortie du film est pour le 26 novembre.

Lire la suite

Un nouveau Corto Maltese en 2015 !

Casterman annonce ce lundi la parution d’un 30e album en octobre 2015.

Corto1Le communiqué est tombé cette après-midi et réjouira (ou interpellera, en tout cas) les fans de Corto Maltese. Vingt ans après la disparition d’Hugo Pratt, le bel aventurier maltais devrait vivre une nouvelle et trentième aventure. Une perspective que ne rejetait pas son créateur. Histoire de se prémunir des réactions hostiles, Casteman a exhumé une citation extraite de De l’autre côté de Corto, le livre d’entretien de Dominique Petitfaux, où Pratt affirmait ne pas être « choqué à l’idée que quelqu’un puisse un jour reprendre Corto Maltese« .

Le scénario a été confié à Juan Diaz Canales (scénariste de Blacksad) et la mise en images à l’Espagnol Ruben Pellejero (auteur notamment de Dieter Lumpen).

Opération hautement marketing et qui devrait faire un buzz à peine moins fort que la reprise d’Astérix ou celle (plus hypothétique) de Tintin, ce nouvel album est annoncé pour paraître en octobre 2015. Avec une sortie simultanée en français (et en néerlandais) par Casterman et en italien par Rizzoli-Lizard et en espagnol par Norma.

 

Scoop : Lou est picarde !

318951.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLou, la série-phare de Julien Neel (aux éditions Glénat) a été transposée par son auteur en film. Sortie sur les écrans programmée ce mercredi 8 octobre. De quoi séduire, ou en tout cas intéresser le nombreux public de la bande dessinée.

Et, intérêt (régional), supplémentaire, l’interprète choisie pour incarner Lou à l’écran est une Picarde. Une jeune fille de Beauvais de 13 ans et demi (et brune !) dénommée Lola Lasseron, que ma consoeur du Courrier picard Fanny Dollé a rencontré. Une rencontre qui donne lieu à une jolie page à retrouver ce dimanche 5 octobre dans le Courrier.

Lire la suite

Dedieu à Amiens cette semaine

Thierry Dedieu était à Amiens ce 1er octobre, invité à la librairie Pages d’Encre dans le cadre de la 4e édition des Rendez-vous lecture en Picardie, organisé par le CR2L

Thierry Dedieu, mercredi 1er octobre à la librairie Pages d'Encre, à Amiens.

Thierry Dedieu, mercredi 1er octobre à la librairie Pages d’Encre, à Amiens.

Mercredi soir, ce fut un moment passionnant aux côtés d’un auteur à la production titanesque. Thierry Dedieu a en effet réalisé pas moins de 130 parutions, sous son nom ou sous pseudo. Un retour sur sa carrière ne pouvait qu’être sélectif sous peine d’y passer la semaine.

Lire la suite

Mafalda, toujours jeune à 50 ans

Mafalda, la jeune héroïne de l’Argentin Quino a 50 ans aujourd’hui.

mafalda_50_aniversarioBon demi-siècle Mafalda ! La petite héroïne de bande dessinée créée par l’Argentin Quino, toujours éprise de paix et de justice dans ses strips fête aujourd’hui ses 50 ans. Ou, du moins, les 50 ans de sa première publication.

C’était donc le 29 septembre 1964, dans l’hebdomadaire Primera Plana qu’elle fit sa première apparition, avant d’être ensuite publiée dans le quotidien El Mundo, jusqu’en 1973, date à laquelle l’Argentine bascule dans la dictature militaire…

Lire la suite

Une lecture de Larcenet à Amiens, Chapeau !

LArcenetLe bouquiniste Chapeau melon et piles de Livres, dans le centre-ville d’Amiens organise aujourd’hui une soirée lecture du premier tome du Combat ordinaire de Manu Larcenet

Un café , un thé, une chanson… et une lecture. C’est la proposition conjointe de la Compagnie Différée et de David Gugenheim, responsable de la petite (mais chaleureuse) boutique Chapeau melon et piles de livres.

La compagnie amiénoise s’est donné pour mission de faire découvrir des auteurs et des ouvrages au plus grand nombre, chaque mois à la bouquinerie, 11 rue des Lombards.

Originalité donc, ce vendredi 19 septembre (à 19 heures), la bande dessinée sera à l’honneur avec le Combat ordinaire de Manu Larcenet.

Cyril Pedrosa dans le Courrier picard : «Tout ce qui est raconté dans Autobio m’est arrivé»

Pedrosa-lead

Portrait de Cyril Pedrosa (photo Lebedinsky / Dupuis).

Nouvelle série de BD estivale proposée dans les pages du Courrier picard, à partir du 4 août, avec Autobio, de Cyril Pedrosa, sur les écueils de l’écologie au quotidien. Occasion de rencontrer un auteur très proche de ses personnages.

Autobio. Comme autobiographie, mais aussi biographie bio. Voire même bio tendance « bobo ». Derrière ce titre donc très « signifiant », Cyril Pedrosa livre une série pleine d’humour et d’autodérision, brocardant gentiment (mais en visant souvent juste et en touchant large) les contradictions du citoyen moderne, volontiers sensible aux causes environnementales mais pas forcément prêt à en assumer toutes les conséquences dans sa vie quotidienne, qu’il s’agisse de l’alimentation, du transport ou de l’éducation. La question est suffisamment riche pour que ces planches-gag aux tons immanquablement verdâtres, aient déjà donné naissance à deux albums, désormais réunis dans une intégrale, paru au printemps (toujours chez Fluide glacial).
Le Courrier picard en fera partager une vingtaine de planches à ses lecteurs, à partir du 5 août. C’est aussi l’occasion de rencontrer un auteur très concerné par ses sujets…

Lire la suite

Wet Moon, polar halluciné, Prix Asie ACBD 2014

Le Prix Asie de la Critique ACBD 2014 vient d’être décerné, dans le cadre du salon Japan Expo, à Wet Moon.

logoASIE-web-229x300« Petit frère » du Grand Prix de la critique (attribué en janvier), le Prix Asie de la critique ACBD, destiné à promouvoir un manga ou une production asiatique de bande dessinée a été attribué, ce samedi 5 juillet à Wet Moon, d’Atsushi Kaneko. Et, sans trahir de secrets, cette série – déjà présente dans la liste des 20 albums indispensables de l’été – est arrivée assez largement en tête des votes.

Ce récit en trois volumes (dont le dernier paraîtra cet automne chez Casterman/Sakka)  suit l’inspecteur Sata dans une station balnéaire japonaise rongée par la corruption, à la fin des années 1960. Depuis un mystérieux accident dont il a tout oublié (et dont le lecteur ne connaît pas encore l’origine à la fin du volume 2), Sata porte dans le crâne un bout de métal qui lui cause des hallucinations et des amnésies. De quoi rendre encore plus difficile son enquête, ou plutôt sa quête obsessionnelle d’une jeune femme, secrétaire d’une entreprise pour le programme spatial soupçonnée d’avoir assassiné son patron.

Lire la suite