Une soirée très spirituelle avec Marc-Antoine Mathieu à Amiens

Belle soirée, encore, que cette rencontre des Bulles du lundi, hier soir, à la bibliothèque Louis-Aragon d’Amiens.

Marc-Antoine Mathieu avec Pascal Mériaux. Et, au centre, la bulle (de la bd)

Marc-Antoine Mathieu avec Pascal Mériaux. Et, au centre, la bulle (de la bd)

Deux heures avec Marc-Antoine Mathieu, fort bien relancé par Pascal Mériaux, directeur de l’association On a marché sur la bulle, qui ont permis de revenir sur son travail (assez exceptionnel) pour l’affiche des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, d’évoquer longuement son oeuvre, depuis… l’Origine et de parler aussi de son autre activité de scénographe au sein de l’atelier Lucie Lom. Et de faire un lien entre les deux avec la prochaine exposition monumentale à Saint-Nazaire, qu’il a adapté lui-même de son dernier album, le très graphique Sens. Une soirée évoquée également par ma consoeur Gaëlle Martin dans le Courrier picard à paraître ce mercredi…

Lire la suite

Décès du critique Pierre Sterckx, grand spécialiste d’Hergé

Né à Bruxelles en 1936, Pierre Sterckx, critique d’art y est mort le 2 mai 2015.

portrait SterckxGrand pédagogue, Pierre Sterckx avait notamment dirigé l’ERG (École de Recherche Graphique) à Bruxelles de 1981 à 1991, avant d’enseigner aux Beaux-Arts à Paris.

Ami d’Hergé depuis le milieu des années soixante, il avait accompagné le dessinateur dans sa passion grandissante pour l’art contemporain, avant d’organiser les premières grandes expositions à son propos : Le Musée imaginaire de Tintin en 1979, Hergé dessinateur en 1989, Au Tibet avec Tibet en 1994. Il lui avait aussi consacré de nombreux ouvrages, parmi lesquels Hergé, portrait biographique (en collaboration avec Thierry Smolderen) et Tintin schizo.

Critique d’art intuitif et éclectique, passionné par la peinture classique comme par la création contemporaine, Pierre Sterckx était un collaborateur régulier de Beaux-Arts Magazine. Il est notamment l’auteur de Le Mystère Magritte, 50 géants de l’art américain, Les mondes de Vermeer, Les plus beaux textes de l’histoire de l’art ainsi que du catalogue Vraoum, art contemporain et bande dessinée.

Synthèse des grandes passions de sa vie, son dernier ouvrage, L’Art d’Hergé, paraîtra fin août chez Gallimard en même temps qu’aux Etats-Unis.

Marc-Antoine Mathieu dans la bulle, lundi à Amiens

Marc-Antoine Mathieu sera ce lundi 4 mai, l’invité des Bulles du lundi de l’association On a marché sur la Bulle. Prélude au festival de juin.

(photo Daniel Muraz)

Marc-Antoine Mathieu, en juin 2014, déjà au festival d’Amiens

Invité d’honneur des 20e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens (en tant qu’auteur de l’affiche de l’année), Marc-Antoine Mathieu sera déjà à Amiens, ce lundi. Pour une nouvelle soirée des « Bulles du lundi » incontournable. Et certainement riche pour tous ceux (j’en suis) qui apprécient le travail singulier et d’une foisonnante richesse de cet ancien élève des beaux-arts d’Angers.

Marc-Antoine Mathieu a rencontré la consécration (méritée) dès le premier tome de sa série Julius Corentin Acquefacques, le bien nommé L’origine, Alph-Art coup de cœur du Festival d’Angoulême en 1991. Depuis, il a envoyé son personnage fétiche dans d’autres aventures à la logique absurde, poussant toujours plus loin les frontières du médium BD, jusqu’à créer une BD « bi-média » de 3 secondes, se passer de titre, voire de couverture et du début de l’album !

Celui qui n’est pas membre de l’Oubapo, mais poursuit une réflexion théorique et pratique inédite sur les contraintes du 9e art, est aussi graphiste, scénographe et inventeur. Un auteur unique et innovant, grand monsieur de la bande dessinée contemporaine. Et un moment tout aussi unique, donc, ce lundi, pour l’écouter et échanger.

Bulle du Lundi : Marc-Antoine Mathieu, lundi 4 mai à 20 heures, Bibliothèque Louis-Aragon (rue de la République à Amiens). Entrée libre.

 

BD: 48h convaincantes

Premier bilan (positif) de la troisième édition des 48 h BD, qui a eu lieu en France et en Belgique les 3 et 4 avril 2015.

logo_48hbdLes organisateurs tirent un bilan très positif de cette 3e édition des 48h BD.  Côté chiffres, cette édition  2015 a représenté 216 000 BD vendues à 1 euro, 50 000 BD offertes aux écoles et aux bibliothèques, plus de 1300 points de ventes participants (contre 800 en 2014)  et une progression des ventes de 25% de bandes dessinées par rapport au même week- end l’an dernier (souces GFK)…

Lire la suite

La Grande Guerre de Charlie labelisée « centenaire 14-18″

arton2092Charlie fait désormais partie du programme officiel du centenaire de la Grande Guerre, communique, ce jour, l’éditeur de la version française, le label Delirium. La Mission centenaire de la Première Guerre mondiale vient d’attribuer son Label à la série BD la Grande Guerre de Charlie de Pat Mills et Joe Colquhoun. Rappelons que c’est l’association On a marché sur la bulle, d’Amiens, qui est le référent de la Mission Centenaire en matière de neuvième art.

Une reconnaissance justifiée, au vu de la qualité graphique et du sens du détail de cette série, mais aussi de son approche atypique, proche du soldat de base, voirement volontiers antimiltariste (du moins à l’égard de la hiérarchie militaire). Et il faut ajouter, pour la réédition française, de bons dossiers venant compléter la parution des planches.

Prévue en dix volumes, la série conduira le lecteur, au côté du jeune « tommy » Charlie Bourne jusqu’au traité de Versailles (et même après…). Le volume 8, le Jeune Adolf, est paru voilà quinze jours et la première exposition/ vente de planches originales de Joe Colqhoun est visible jusqu’au 9 mai, à la librairie Super-Héros à Paris.

Une soirée pour préparer les 20e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens

Bulles du lundi spécial pré-festival de BD d’Amiens, ce soir à la bibliothèque Aragon.

bdl_13_avril_thLa tradition est désormais établie dans le calendrier de l’association On a marché sur la Bulle, organisatrice des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens (6 et 7 juin cette année). Quelques semaines en amont du festival, une soirée des « Bulles du Lundi » est consacrée à la présentation des bandes dessinées des auteurs qui seront présents sur la manifestation.

C’est donc ce soir que cette rencontre aura lieu. Des libraires, des bibliothécaires, des commissaires d’exposition, des auteurs et des lecteurs avisés présenteront leurs coups de cœur parmi les publications des auteurs des 20es Rendez-vous…

Lire la suite

C’est parti pour 48 Heures de BD !

L’opération des « 48H BD » aura lieu ces 3 et 4 avril. Pour la troisième année consécutive. Avec quatorze titres proposés à 1 euro et diffusés à plus de 210 000 exemplaires.

48H B_illustration_YoannDestinées à populariser le genre et à élargir le public bédéphile, les 48HBD ont pris encore de l’ampleur, cette année (et pour leur troisième édition). Ce sont cette fois 12 éditeurs qui sont de la partie (avec l’arrivée de Futuropolis, Soleil, Delcourt et Glénat) et quelque 216 000 albums qui ont été réalisés pour l’occasion. Et l’opération compte pas moins de cinq « parrains »: Wilfrid Lupano et Yoann (qui a réalisé le dessin de l’affiche). Ainsi que Cyprien, Philippe Vandel et Romain Sardou…

12 albums au choix

Le principe de base reste, lui, identique: jusqu’à samedi soir, donc, il sera possible d’acquérir un des 12 albums de la sélection de l’année pour un euro symbolique. Les albums concernés sont, plus que jamais éclectiques. Entre l’adaptation du Petit Poucet pour les tous petits proposé par Bamboo, jusqu’à Batman Vendetta (le choix de Urban Comics) en passant par Holmes, par Cecil et Brunschwig (chez Futuropolis), Princesse Sara (chez Soleil), le tome 8 des aventures de Benoît Brisefer (au Lombard) ou Spirou et Fantasio face aux Zorkons, dessinés par Yoann.

48h BD-albumsEn parallèle, durant ces 48 heures, douze autres albums (dont le tome 1 de Saga, un album de Lucien ou de Thorgal) pourront être acquis, sous forme numérique, sur la plateforme Izneo). 48h_albums numériques39 librairies participantes en Picardie

Côté points de vente, dans la région Picardie, ils sont encore plus nombreux à participer à ces 48H. Avec pas moins de 39 libraires et grandes surfaces inscrites !

  • 12 dans l’Aisne : librairie Cognet, Auchan, Cora et Cultura à Saint-Quentin, Carrefour et la librairie Bruneteaux à Laon, l’Hyper Leclerc de Chambry, Auchan à Viry-Noureuil, la librairie Le Dormeur du Val à Chauny, Le Liseur et Carrefour à Château-Thierry, Auchan à Hirson).
  • 19 dans l’Oise : Auchan, la Fnac, Dubois à Beauvais ; La Maison de la BD à Creil ; Auchan à Méru ; Auchan à Nogent-sur-Oise ; Cultura à Venette ; la Fnac et la Librairie des Signes à Compiègne ; l’Espace culturel à Chambly, la Librairie Saint-Pierre à Senlis, Auchan à Noyon, Leclerc à Trie-Château ; Auchan à la Croix-Saint-Ouen ; Leclerc à Pont-Sainte-Maxence ; Cora, Cultura et la Fnac sur la zone de Saint-Maximin ; Etudes et loisirs à Crépy-en-Valois.
  • 8 dans la Somme: Bulle en Stock, la Fnac, Martelle, la maison de la presse Au chat qui lit (galerie des Jacobins), Auchan et Carrefour à Amiens ;  Ternisien-Duclercq à Abbeville et Auchan à Mers-les-Bains.

… Et une bonne cause en plus

Petit changement, et ajout, par rapport à l’an passé, la manifestation intègrera une dimension « solidaire » (ou culpabilisatrice dans l’esprit du charité business contemporain, selon le regard qu’on y portera). En effet, chaque acheteur d’un album à 1 € parmi la sélection de l’année participera à « offrir des bandes dessinées aux bibliothèques et aux écoles ». Parmi ces albums offerts pour la bonne cause, on notera la présence des tomes 1 de Mistinguette et de la Guerre des Lulus (pour ce qui est des auteurs résidant en Picardie).

En tout cas, à croire l’organisateur, la manifestation reçoit un bon accueil, autant de la part des lecteurs que des libraires. Bref, en ce début d’avril, s’il ne s’agit pas de se découvrir d’un fil (vu le temps), il est temps de découvrir la bande dessinée (ou d’en élargir ses horizons) !

 

 

Tintin à Fukushima, un coup fumant !

Scoop de la RTBF: un nouvel album de Tintin sortirait à la fin de l’année ! On y croit… le temps d’une journée.

Tintin FukushimaIls ont craqué. Face à la surproduction de bande dessinées et la perte de parts de marchés, la société Moulinsart a outrepassé la consigne d’Hergé. Elle annonce la sortie d’un nouvel album de Tintin pour la fin d’année. Réalisé avec les éditions Casterman, cette nouvelle aventure est en pleine prise avec la réalité (fidèle en cela aux oeuvres précédentes de la série) et envoie Tintin et Milou à Fukushima. Et c’est le talentueux Johan de Moor qui a été choisi pour poursuivre la série.

Beau scoop « exclusif » de nos confrères belges de la RTBF, qui ont publié en ligne, ce jour, un long article enrichi de l’interview de l’auteur, ému forcément devant un tel défi…

Lire la suite

Premier « papier » sur le nouvel Astérix

Premières infos sur le nouvel album d’Astérix, version Conrad-Ferri, annoncé pour octobre 2015.

Asterix-cesarOn commence à en savoir plus sur le nouveau Astérix. En janvier,  la date de sortie de cet opus 36 était annoncé au 22 octobre 2015.

Désormais, on connaît le titre de ce nouvel album signé Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, après le succès d’Astérix chez les Pictes (succès public au moins). Il s’agira du « Papyrus de César ».  Et, malgré ce titre fleurant bon l’Egypte de Cléopâtre, le récit se déroulerait cette fois en Gaule. En respect de l’alternance instaurée par Uderzo et Goscinny entre un album « exotique » et un album « autochtone)…

Lire la suite

Le coup de jeune de « Radiant »

Les Éditions Ankama annoncent ce jour que la série Radiant remporte le prix 2015 du meilleur manga Canal Manga / J’aime Lire Max pour son tome 1.

canal_bd_manga_jaime_lireAprès City Hall en 2012, c’est donc la deuxième fois qu’une création manga « à la Ch’ti » d’Ankama remporte ce prix. Et, dans l’un comme l’autre cas, c’est loin d’être immérité.

City Hall (qui en est à son tome 6) surfe de façon assez vertigineuse sur la vague steampunk en y introduisant de façon assez éblouissante tous les grands noms de la littérature d’évasion de la fin du XIXe siècle.

A l’inverse, Radiant se fait presque plus « japonisant » que les Japonais, mais avec une histoire incontestablement rafraîchissante et réjouissante. Le tome 3 vient de sortir. Et, autre bonne nouvelle, confirmée sur sa page facebook par l’auteur, Tony Valente, ce tome 3 ne sera pas le dernier…

Lire la suite