Fire Punch, retour de flamme

Fire Punch, tome 2, Tatsuki Fujimoto. Editions Kazé, 192 pages, 7,99 euros.

Titre phare du catalogue seinen des Editions Kazé, Fire Punch est de retour dans un deuxième tome aussi noir et captivant que le premier.
Mû par une inextinguible soif de vengeance, Agni continue de brûler sans que rien ne puisse l’éteindre. Capturé par les soldats de Behemdolg, le jeune homme ou plutôt ce qu’il en reste est acheminé en train jusqu’à la mer. Ses bourreaux ont prévu d’y expédier sa tête, seul moyen pour se débarrasser définitivement de lui. Un scénario catastrophe pour Agni qui voit là s’éloigner son espoir de retrouver Doma le meurtrier de sa sœur. Mais voila que surgit Togata, une élue ultra puissante ayant une incroyable capacité de régénération. Beaucoup moins jeune qu’elle n’y paraît, Togata propose un étrange marché à Agni : l’aider à éliminer Doma en échange qu’il lui permette de filmer son parcours. Agni finit par accepter cette proposition et ce rôle de « héros ».
Dans le même temps, Sun, compagnon d’infortune d’Agni, est toujours retenu prisonnier dans la cité de Behemdolg où il découvre comment la ville parvient à résister au froid qui a quasiment anéanti toute l’espèce humaine il y a déjà plusieurs centaines d’années. Des secrets payés au prix fort car comme d’autres élus, il est désormais réduit en esclavage, à l’état de combustible humain. Mais le temps de la vengeance (et de l’embrasement) approche au rythme des pas d’Agni…
Lire la suite