A chacun son Tour, épreuve de force

Tour de force, Frédéric Kinder. Editions Glénat / Coll. Treize étrange, 64 pages, 13,90 euros.

Alors qu’un nouveau Tour de France s’élance à partir d’aujourd’hui, immense barnum médiatico-publicitaire et machine à cash lesté de soupçons pharmaceutiques, Frédéric Kinder fait revivre ici les lointains ancêtres du peloton actuel, ces « forçats de la route » que décrivaient alors Albert Londres. Au fil des pages et des anecdotes, on va croiser Eugène « le Guignard », accusé de porter la poisse et dont même la victoire sera lourde d’ironie ou Gastone Bellini, « l’Italiano » aux prises avec l’hostilité xénophobe du public et à la fin tragique. Et puis tous les autres, Louis la Manivelle, Friedrich la Grenouille, Arsène le Dandy du pavé, Firmin le Prince de la culbute, tous engagés dans ce drôle de périple, à la recherche de l’exploit et de la victoire et dont certains, entre 1914 et 1918, passèrent d’adversaires à ennemis, sur d’autres terrains de combat…

Lire la suite