22e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens : impressions d’une deuxième journée de festival

Retour sur la deuxième journée de ces 22e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens.

D’un jules Verne à l’autre, le personnage tient toujours le haut de l’affiche.

Après Brüno, ainsi que le trio d’Undertaker (Xavier Dorison, Ralph Meyer et Caroline Delabie) samedi – lors des rencontre sur les expos – et les auteurs « hors cases » de l’expo de la Maison de la culture (sur laquelle nous reviendrons plus en détails très prochainement), Charlie Adlard aura été la vedette incontestable de ce dimanche. Et de l’édition 2017…

Lire la suite

22e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens : les meilleures planches du « meilleur des mondes »

Traditionnel rendez-vous des Rendez-vous d’Amiens, le concours régional de dessin amateur a encore une fois tenu ses promesses. Le palmarès a été dévoilé ce dimanche après-midi.

Les lauréats avec les membres du jury, lors de la remise des prix, ce dimanche 4 juin.

Quantitativement, l’édition 2017 n’a pas battu des records de participation, avec quand même 254 candidats. Mais qualitativement, le niveau des finalistes était franchement relevé, notamment en « hors catégorie » où le jury, composé notamment des auteurs Nina Jasmin, Nicolas Antona et Antoine Ozanam a longtemps hésité.

Au final, donc, en catégorie « écoles primaires » les lauréates sont Romane Dupont et Sarah Delacroix, pour leur histoire autour de la fâcherie de deux amies après que l’une a lu le journal intime de l’autre, démontrant que le meilleur des mondes est celui de l’amitié retrouvée.

Pour la catégorie « collèges », le prix est revenu à Laloux Denais, de Soissons (Aisne) pour une histoire très dense en cases évoquant « une journée ordinaire » dans sa famille de « super-héros » de la vie quotidienne (pour le bricolage, le ménage, etc), avec pas mal d’humour et un sens aigu de l’observation des petits gestes qui comptent.
A noter aussi, dans cette catégorie, la planche simple, muette et efficace de Jules Thommen « Contre-pied »), ramenant à l’essentiel d’une personne handicapé moteur pour qui le « meilleur des mondes » serait tout simplement de pouvoir remarcher…

Chez les lycéens et lycéennes, c’est une habituée du concours, Cécile Lenne, qui l’emporte (après avoir déjà été primée voilà quatre ans). Ses deux planches, « Laudator temporise acte (c’était mieux avant), humoristiques, ironisent sur la tendance nostalgique à regretter le passé, même dans le meilleur des mondes futuristes.

Enfin, « hors catégorie », le lauréat est Yann Leharanger pour son « meilleur des mondes » poétique et fantastique, avec ses personnages très singuliers.
Exceptionnellement, un prix spécial – et mérité – a été attribué à Jean-Luc Verbrugghe, pour ses deux très bonnes planches, détournant le thème de l’année avec son « Meilleur Desmond » drôle et fort joliment travaillé. Quasiment publiable tel quel.

Et maintenant, les lauréats en planches…

Lire la suite