Le chaos s’amplifie

Le Grand mort_tome 6_couvLe Grand mort, tome 6 : brèche, Régis Loisel et Jean-Blaise Djian (scénario), Vincent Mallié (dessin). Editions Vents d’Ouest, 64 pages, 14,50 euros.

Fidèle à ses oscillations, désormais bien assimilées entre le « petit monde » et le nôtre, les enjeux de ce nouvel épisode du Grand Mort se situent plutôt du côté du monde parallèle (ainsi que le dévoile la couverture – une fois encore superbe – de ce tome 6.

Le chaos est désormais généralisé sur Terre, suite à une étrange vague de tremblements de terre. Pauline et Gaëlle poursuivent leur chemin – désormais en vélo – pour rejoindre la Bretagne et vont être confrontés à des survivants aux pulsions parfois bien dangereuses. Erwan, de son côté, a de plus en plus de mal à maîtriser la petite Blanche, toujours aussi radicale pour régler les problèmes auxquels elle est confrontée. Mais c’est dans le petit monde souterrain que la situation s’accélère et se renverse véritablement. S’étant laissé arrêter sans résistance, de façon surprenante, Macare explique à ses « soeurs » prêtresses les raisons de son comportement : la nécessité de bousculer les choses pour tenter de revenir à un équilibre acceptable entre leur monde et le nôtre, en déclin. Mais, en attendant, l’absence des prêtresse est aussi en train d’entraîner le chaos parmi leurs clans…

Lire la suite

Têtes dures de Salvador de Bahia

Tungstène_couvTungstène, Marcello Quintanilha. Editions çà et là, 186 pages, 20 euros.

A Salvador de Bahia, de nos jours, un fait divers anodin – une partie de pêche à l’explosif au pied du Fort de Notre-Dame de Monte Serrat – va faire se croiser quatre personnages: un petit dealer Cajù, un ex-militaire (où qui l’a fantasmé) M.Ney féru d’ordre, un inspecteur de police passablement volage et sa femme, qui ne le supporte plus et envisage une séparation. Quatre destins qui vont être en partie transformés par cette situation…

La couverture – intrigante et réussie – pose bien le cadre de cette histoire, avec cette vision décaée d’un homme armé dans un décor paradisiaque, comme une intrusion de violence dans la carte postale.

De fait, Tungstène brosse un portrait éclaté d’une certaine société brésilienne. Et il le fait avec une méthode assez particulière. Dans un style réaliste un peu rétro, distendant au maximum l’histoire et retenant la tension par un afflux de dialogues (à la manière des premiers films de Tarantino) avant l’explosion de la violence. Mais, à l’image du flic tenace, il faudra aussi s’accrocher dans le faux rythme sur lequel est bâti le récit. Car, avant qu’on saisisse tous les liens sous-jacents entre les personnages, ce polar social immersif pourra apparaît quand même un brin creux et bavard.

Tungstène_planche

Aurel sans complexes

La droite compléxée_couvLa droite complexée, Aurel, présentation Renaud Dély. Editions Glénat, 160 pages, 15 euros.

Non, il n’y a pas d’erreur dans le rapport titre-image de ce nouvel album annuel d’Aurel. C’est bien de la gauche au gouvernement qu’il s’agit ou plutôt d’une nouvelle « droite complexée » avec François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron, un « gouvernement qui aime l’entreprise » plus que « la gauche, pour ce qu’il en reste » – pour reprendre deux titres de chapitres de l’ouvrage. Ce recueil de dessins de presse parus dans Politis, Le Monde ou le Canard enchaîné balaie donc l’année écoulée, à travers la conversion libérale désormais affichée du gouvernement, mais aussi des turbulences à l’UMP, de la situation en France et dans le monde, avec un chapitre spécifique consacré à la crise grecque…

Lire la suite

Paloma ou le regard vers le lointain horizon

Paloma_couvPaloma et le vaste monde, Véronique Ovaldé (texte) Jeanne Detallante (illustration). Editions Actes Sud Junior, 16 euros.

Trois soeurs vivent avec leur mère à Camerone, rue du Capitole, dans un petit appartement. Paloma est la soeur « du milieu ». Elle collectionne les boules de neige. Pas celles que l’on se jette dessus lorsque que les flocons tombent, bien sûr. Les bibelots pour touristes que l’on secoue. Elle en a en provenance des pays du monde entier, ou presque. Ces boules de neige lui avaient était ramenées par son père. Il était pilote d’avion. Mais il a disparu lors d’une tempête au dessus du triangle des Bermudes. Depuis, explorer le vaste monde était devenu hors de question dans la famille. Et puis pour quoi faire ? Il y a tout dans la rue. Mais si cela semblait convenir à tout le monde, ce n’est pas le cas pour Paloma. « Qu’y a-t-il derrière les collines ? »

A force de questions, la mère de Paloma doit bien se rendre à l’évidence : sa fille a soif d’aventure. Et cela se lit dans son regard, le même que celui de son père disparu…
Lire la suite

Zaï, Zaï, Zaï, Zaï : délire de fuite

Zaï Zaï Zaï Zaï_couvZaï zaï zaï zaï, Fabcaro. Editions 6 pieds sous terre, 72 pages, 13 euros.

Un client, par ailleurs auteur de bande dessinée, oublie sa carte de fidélité au supermarché. Emoi, voire panique des employés du magasin. Après avoir menacé un vigile… avec un poireau, l’auteur s’enfuit. C’est le début d’un road-movies à travers la France, pour retrouver un individu qui devient le plus recherché du pays. Les médias s’emparent du fait divers pour en faire une véritable affaire de société, source de crise politique, d’explications complotistes (- « Le gars il fait ses courses quel jour ? – « Jeudi » – « Jeudi = judaïque = juif »). Et cette absence de carte de fidélité focalise tous les propos, suscite toutes les démarches policières, médiatiques, monopolise toutes les conversations, jusqu’à l’inévitable chanson humanitaire des vedettes du Top 50…

Lire la suite

« Anuki » prix de l’innovation numérique

La Bibliothèque départementale de la Somme reçoit le Prix de l’innovation numérique pour son application Anuki, basé sur la BD des éditions de la Gouttière.

tablette2Ce lundi 23 novembre, dans le cadre de la Biennale du numérique organisée à Villeurbanne, la Bibliothèque départementale de la Somme (BDS) a reçu le Prix de l’innovation numérique pour son application Anuki, « outil de médiation et d’initiation à la bande dessinée à destination des jeunes publics ».

Conçue à partir de la série de bandes dessinées muettes du même nom des éditions de la Gouttière, créée en collaboration avec les auteurs Stéphane Sénégas et Frédéric Maupomé, l’application Anuki a été éditée en octobre 2015 par la BDS (le prototype avait été présenté en avant-première lors du dernier festival de la bande dessinée d’Amiens, en juin dernier).

Disponible (gratuitement) sur Appstore et Google Play, l’application comporte cinq sections, dont « Crée ta bande dessinée », cœur de l’application qui permet à l’utilisateur, grâce à une interface intuitive, de composer soi-même une planche de bande dessinée en choisissant le fond, les éléments de décor, les attitudes, mouvements et émotions des personnages, etc.

A noter, en parallèle, que depuis octobre et jusqu’en décembre 2015, l’illustrateur Stéphane Sénégas est en résidence d’auteur dans diverses communes de la Somme (Conty, Saint-Ouen et le Val de Nièvre, Roisel, Ham) pour présenter aux enfants la série Anuki et l’application.

Lanfeust retrouve du muscle

LO6_C1C4.inddLanfeust Odyssey, tome 7: la méphitique armada, Christophe Arleston (scénario), Denis Tarquin (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 14,50 euros.

Ballotté par les événements depuis le début de cette saga, Lanfeust reprend un peu les commandes. Toujours aidé par les pirates du Vostromöh du capitaine pirate Johnäz et ayant réussi à récolter l’épice Henhülf dans le delta bilieux (dans le tome précédent), l’opération de régénération du Magohamoth (l’animal-montagne source de toute magie sur Troy) peut débuter. Mais Lylth a réuni une véritable armada, embarquant tous les habitants d’Eckmül et elle entend bien désormais puiser sa force directement dans le Magohamoth. La confrontation se précise entre la terrible extraterrestre dévoreuse de monde et le héros de retour des étoiles qui va retrouver Hébus, le troll, et recevoir l’aide plus surprenante d’une vieille connaissance… mais qui pourrait susciter d’autres orages domestiques avec ses quatre femmes très jalouses…

Lire la suite

Fukushima : quand la colère irradie

colere-nucleaire_couvColère nucléaire, tome 1: l’après-catastrophe, Takashi Imashiro. Editions Akata, 162 pages, 7,95 euros.

Après le tsunami puis les explosions dans la centrale de Fukushima Daiichi, le sujet monopolise l’actualité à Tokyo, mais la confusion s’installe aussi. Satô, un citoyen ordinaire habitant la capitale tente d’en savoir plus.
A l’exception d’une tentative avortée de reportage sur place, le récit se passe à Tokyo, décrivant les réactions de l’arrière, dans la rue, entre la mobilisation de quelques uns et l’indifférence de beaucoup.
De la catastrophe environnementale, le propos glisse vers l’actualité politique avec le changement de Premier ministre. Puis celle-ci vient percuter le calendrier des négociations de l’accord de libre échange entre le Japon et les Etats-Unis, confortant Satô qu’il existe une vraie collusion politique et médiatique au profit d’une logique ultra-libérale générale dont est victime son pays…

Lire la suite

Les cinq finalistes du Grand prix de la Critique ACBD 2016

Les cinq finalistes du prix de la critique ACBD 2016 ont été choisis ce week-end, lors du festival BD Boum de Blois.

logo-acbdDéterminée samedi 21 novembre à Blois lors du festival BD Boum, cette sélection finale du Grand prix de la critique ACBD 2016 s’avère à la fois éclectique et de bon goût.

Avec cinq albums très différents, qui reflètent la valeur et la richesse de la palette du 9e art aujourd’hui.
En respectant l’ordre alphabétique, les voici, pour rappel :

Lire la suite