Revue de presse sur la BD
à l’occasion d’Angoulême

Marronnier médiatique traditionnel, et principal instant ou la bande dessinée à droit de cité à la « une », le Festival d’Angoulême, fin janvier, est aussi – quand même l’occasion – de trouver des éclairages intéressants sur le 9e art. Petite revue de presse, pas exhaustive et subjective.

Lire la suite

A 40 ans, Angoulême fait le mûr

Le 40e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême débute ce jeudi. Jusqu’à dimanche, la grande fête du 9e art (un peu noircie par quelques faits récents) va mettre la BD sous les projecteurs. Notamment les auteurs et les albums de l’année. 

Les récentes polémiques en feraient presque oublier le contenu de ce nouveau festival d’Angoulême, à l’affiche encore copieuse et variée. Du côté des albums à l’honneur, au sein d’un palmarès pléthorique, les bonnes propositions ne manquent pas de qualité non plus.

Lire la suite

Le tome 34 de Boule et Bill annonce
les aventures au cinéma


Boule et Bill, tome 34 – Un amour de cocker, par Pierre Veys, Cric, Diego Aranega et Laurent verron, d’après Jean Roba. 48 pages, 10,60 € chez Dargaud.

Le battage médiatique est tel que personne ne manquera la sortie du film de Boule et Bill, le 27 février au cinéma. C’est l’adaptation des albums de Jean Roba par les réalisateurs Alexandre Charlot et Franck Magnier. Portée par Marina Foïs et Franck Dubosc, qui incarnent les parents de Boule (Charles Crombez), la comédie met en scène la rencontre et les premières péripéties du jeune garçon et de son inséparable cocker. Le début d’une amitié pour les uns, le début des ennuis pour les autres…

Lire la suite

Noirs desseins à Angoulême

Journaliste « blacklisté », mode d’attribution du grand prix modifié, changement de sponsor, modifications dans l’organisation. A deux jours de son ouverture, le 40e Festival d’Angoulême est en « ébullition » – comme le titre l’Agence France presse… Mais pas forcément toujours de la façon souhaitée.

Lire la suite

Bienvenue chez les Geeks

Geek Agency, tome 1 : Resident Geek, Romain Huet, Philippe Briones, éditions Ankama, 56 pages, 14,90 euros.

Quelques copains, deux ou trois pizzas, le cadre parfait pour une soirée jeu de rôles Sauf quand les zombies, thème du jeu de plateau se retrouve à envahir pour de bon les rues. Et le jeu de la survie passe par autre chose que par des lancers de dés… Mais d’autres surprises et secrets attendent la petite bande. Deux d’entre eux font partie d’une agence très secrète – la Geek agency – destinée à maintenir l’harmonie entre l’univers réel et ses dérivés virtuels. Un équilibre que quelqu’un a singulièrement altéré.

Lire la suite

Damien Cuvillier, dessinateur… pour la radio

Le Mouv’ réalise depuis plusieurs mois une émission mensuelle, sur (et à) Amiens-Nord. Le 5e épisode s’est enrichi, sur le web, d’un BD-Reportage, assuré par le dessinateur picard Damien Cuvillier.

Depuis les « émeutes » de cet été, le quartier Nord d’Amiens est en passe de devenir la « banlieue » la plus fréquentée par les médias et les politiques. Quartier « exemplaire » – au sens qu’il est facilement pris pour exemple, par sa grandeur… et sa proximité avec Paris.

Parmi d’autres, le Mouv’, le « canal jeunes » de Radio France, s’installe ainsi chaque mois avec son émission la République du Mouv’ chez « Monsieur Ahmed », un bar du quartier. Pour son cinquième rendez-vous, le concept s’est enrichi – sur son site web – d’un BD reportage réalisé par le dessinateur de La Guerre secrète de l’Espace, Damien Cuvillier. Celui-ci a accompagné la journaliste Gaëlle Joly sur la « ligne 2 » des bus Amétis, afin d’évoquer les relations entre Amiens-Nord et le centre-ville de la capitale picarde.

Lire la suite

Spirou en héritage…

Enfoncé Johnny ou les Stones ! C’est ainsi à 75 ans que le magazine des éditions Dupuis entame son « Spirou Tour » avec une première étape, cette semaine, à Liège. Occasion d’une « grande séance de dédicaces« , le 26 janvier avec plusieurs auteurs, mais aussi donc ce nouveau numéro un peu spécial de l’hebdo de bandes dessinées jeunesse.

Une jolie initiative qui permet de découvrir – ou redécouvrir – que Liège est une vraie pépinière d’auteurs (tous présentés succintement et avec humour). Chacun d’eux, Gazzotti, Vink, Bailly, Hardy, etc, y allant aussi de ses « bonnes adresses » locales. Sans oublier quelques planches savoureuses.

Lire la suite

Joffo toujours sous une bonne étoile avec Kris et Maël

Un sac de billes, seconde partie, Kris, Vincent Bailly, éditions Futuropolis, 64 pages, 16,25 euros.

Le récit de souvenirs de Joseph Joffo, jeune juif sous l’occupation allemande, se poursuit, illustré de belle manière par Vincent Bailly et Kris. Après avoir réussi à traverser la ligne de démarcation, en septembre 1941, avec son frère Maurice, afin de rejoindre leurs frères aînés sur la côte d’Azur, Joseph Joffo pensait avoir fait le plus dur. Il n’en sera rien. Les trois années suivantes seront, au contraire, plus tumultueuses encore.

Lire la suite

Lundi de l’égalité avec Farid Boudjellal et Petit Polio

La Maison de l’égalité d’Amiens invite lundi Farid Boudjelal et présente l’expo consacrée à Petit Polio.

Cette visite, inscrite dans le cadre d’une thématique « identité et migrations », s’appuie donc sur le joli témoignage de Farid Boudjellal initié par Petit Polio (paru d’abord en deux albums chez Soleil, puis repris chez Futuropolis). L’auteur s’est souvenu de son enfance toulonnaise, à la fin des années 50. Il y montre un jeune garçon, touché par la polio étant tout jeune, enfant d’une famille d’origine algérienne, qui traverse l’époque sans vraiment en saisir toutes les aspérités, avant d’y être brutalement confronté, en cette période « d’événements » en Algérie…

Boudjellal poursuivra ce récit autobiographique dans « les années Ventoline » et, tout récemment avec « Le cousin harki« , emmenant son héros jusqu’à la fin de son adolescence. Une chronique, familiale et chaleureuse qui colle en effet bien à la thématique choisie de « identité et migrations ». Occasion bien sûr, de parler du fond, mais peut être aussi du choix – et de l’intérêt – du médium BD pour faire passer ce message.

Lundi de l’égalité avec Farid Boudjellal,
lundi 28 janvier, 18 heures,
amphithéâtre Espace Dewailly, Amiens.