UW1, le bon tempo

Universal War One, tome 6: le patriarche, Denis Bajram. Editions Soleil, coll. Quadrant, 60 pages, 12,90 euros.

Deux écueils guettent les séries au long cours: que la lassitude s’installe entre les albums et plus encore que le dénouement tant attendu ne soit pas à la hauteur des espoirs placés en lui. Rares sont les sagas à avoir su maintenir un tel cap. En héroïc-fantasy, La quête de l’Oiseau du temps, de Loisel et Le Tendre en reste un bel exemple, avec son retournement final nostalgique à souhait. En science-fiction, Universal War One, de Denis Bajram, se pose désormais en joli challenger.

Ce sixième et ultime tome (paraissant huit ans après la sortie du premier épisode) provoque la même impression jubilatoire d’avoir été baladé par une intrigue implacable et impeccable. Avec un récit jouant avec virtuosité du paradoxe temporel à l’échelle de la galaxie et parvenant à retomber sur ses pattes…

Lire la suite

James, le Dieu de l’Amérique

James Dieu, Fred Pontarolo. Editions Futuropolis, coll.32, épisode 1, 4,90 euros.

Qu’Elvis Presley ne soit pas mort en 1977, on le savait déjà – selon certaines rumeurs tenaces (dernière évocation en date dans l’hilarant et très réussi film Bubba-Ho-Tep de Don Coscarelli). Mais qu’il soit en réalité Dieu, créateur de la Terre et des hommes et aujourd’hui réfugié dans une cannette de Coca-Cola, c’est une thèse pour le moins inédite !
C’est celle que commence à développer Fred Pontarollo dans James Dieu. Un sujet passablement délirant, on le voit, mais bien emballé par un dessin dynamique et des couleurs sépia, un univers qui fait un peu songer à de Crécy.

Lire la suite