Aaarg ! ne mollit pas

Le n°5 de la belle revue Aaarg ! vient de débarquer. Avec une rentrée

Aaarg 5-couvEn cette période de crise de la presse, c’est avec grand plaisir qu’on découvre, en cette rentrée, le n°5 de la revue Aaarg ! Après un dernier « bimestriel » paru voilà déjà plus de quatre mois, on pouvait craindre une trêve estivale meurtrière. Il n’en n’est donc rien.

Qui plus est, non seulement Aaarg ! vient bien d’arriver dans les librairies (et quelques maisons de la presse de bon goût), avec son lot de récits complets, de strips (dont ceux, très réussis, signés Fabcaro), de nouvelles et de chroniques atypiques, mais, en plus, il ne cesse de s’étoffer en pagination.
Débutée avec 160 pages en moyenne (et un magnifique poster de la couv’), le nouveau numéro affiche 188 pages. Et l’équipe annonce même pour le 16 octobre (et le numéro spécial un an) un numéro de… 280 pages ! Une belle générosité qui se traduit aussi – et surtout – dans le contenu…

Lire la suite

Lanfeust, l’intégrale passée à la Hachette

Après d’autres, c’est l’univers de Lanfeust de Troy qui bénéficie d’une « collection » lancée par les éditions Hachette.

lanfeust-hachette-caseLa collection « Lanfeust et les Mondes de Troy » se propose de réunir
dans une même édition tous les albums des héros de la saga.  Les 8 de la série initiale et les 8 autres de Lanfeust des étoiles, mais aussi Lanfeust odyssey (avec les deux derniers tomes encore à paraître), Cixi de Troy, tous les Gnomes et les Trolls, sans oublier les autres déclinaisons (Légendes de Troy, Guerrières de Troy, Conquérants de Troy). Au total, pas moins de 63 albums ! Tous déclinés avec un dossier de huit pages et une frise de dos de couverture très graphique. Au bas mot, il faudra compter près de trois ans pour avoir la totalité de la collection.  Le premier album, Lanfeust de Troy : l’ivoire du Magohamoth, vient de sortir en maisons de la presse.

Lire la suite

Odyxes, un pastis temporel bien dosé

odyxes-couvOdyxes, tome 1: naufragé du temps, Christophe Arleston (scénario), Steven Lejeune (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 13,95 euros.

Arleston délaisse l’héroïc-fantasy de Troy ou l’univers parallèle d’Ekhö pour l’antiquité. Mais non sans fantaisie, ni une relecture très particulière de la mythologie gréco-romaine.

Oscar Rimbaud, jeune interne en médecine à Paris, de nos jours, se réveille en capitaine d’une flotille de galères de la Grèce antique, en plein combat naval ! Tout juste a-t-il des flashs sur une rencontre avec une jeune femme à la beauté divine, à l’hôpital, qui pourrait bien être à l’origine de ce voyage temporel. Devenu Odyxes, et sa flotte coincée dans un port egyptien, il va devoir trouver le moyen de ramener son équipage en Grèce. Pour cela il pourra puiser dans ses connaissances contemporaines. Même les plus singulières. Et il s’apercevra qu’il n’est pas le seul à avoir subi cette « transmutation » à l’origine et au but encore mystérieux…

Lire la suite

Dura Lex, Silex…

Silex-couvSilex and the city, tome 5: Vigiprimate, Jul. Éditions Dargaud, 48 pages, 13,99 euros.

Cinquième tome, déjà, en cinq ans, pour Jul et sa saga préhistorico-humoristique.
Nous sommes en 40 000 avant J.-C. Et les dures lois de l’évolution se font toujours sentir dans la vallée de Blog Dotcom et sa famille. Cette fois, le climat se raffraichît et vire même carrément sécuritaire, sur fond de parano teroriste post-attentat des « Darwin towers de New Rock », de menaces d’Al Quadrumane et de basculement en plan Vigiprimate orange et reptilo-surveillance généralisée.
Url, le fils de Blog, n’est d’ailleurs pas indifférent à la propagande révisionniste niant la réalité de l’attentat contre le « Word bipède Center ». Envoyé se changer les d’idées au salon de l’humanitaire (avec Mammifères sans frontières et Evolution pièces jaunes de Bernadette Chirac), il part alphabétiser les rongeurs dans le Sahel. Sa sœur, Web, elle, part aux USA (et leur devise « in grotte we trust« ) après avoir gagné une Darwin card. Les parents veulent en profiter pour un petit voyage en amoureux au Maroc. Mais après le printemps arboricole au Maghreb, la situation est tendue et URL se fait kidnapper et se retrouve avec Jean-Poulpe Kauffmann….

Lire la suite

Des poilus au poil

poilus alaska-couvLes poilus d’Alaska, tome 1: Moufflot, hiver 1914, Michael Delbosco et Daniel Duhand (scénario), Félix Brune (dessin). Editions Casterman, 66 pages, 13,50 euros.

L’actualité éditoriale liée au centenaire de 1914-1918 est l’occasion, aussi, de mettre en lumière des aspects méconnus de la Grande Guerre. Comme ici avec l’introduction de chiens polaires dans l’armée française !

Tout commence, ici, en novembre 1914. La guerre, débutée depuis trois mois, est désormais stabilisée sur un front qui ne bougera plus guère pendant quatre ans. Dans les Vosges, en plus des Allemands, les troupes françaises doivent faire face au froid et aux difficultés d’approvisionnement, à cause de la neige. Différentes pistes sont envisagées par l’Etat-major (qui subit aussi le poids des lobbys industriels). Parmi celles-ci, le capitaine Moufflot, miraculeusement rescapé du champ de bataille où il avait été laissé pour mort et tout aussi étonnamment échappé de l’hôpital allemand où il était gardé prisonnier, a le projet de ramener plusieurs centaines de chiens de traîneaux d’Alaska. Un territoire et des animaux qu’il connaît bien pour avoir passé quelques années sur place…

Lire la suite

Patxi Babel, vagues à l’âme

patxi-babel-couvPatxi Babel, tome 1: la vague, Pierre Boisserie (scénario), Georges Abolin (dessin). Editions Dargaud, 48 pages, 11,99 euros.

Patxi Babel a une (post)adolescence de rêve. A 19 ans, il est un espoir du surf français, vit au Pays basque et parcourt le monde pour aller sur les meilleurs « spots ». Mais il est aussi en pleine crise de (post)adolescence et a des rapports difficiles avec son père, qui se trouve être aussi son entraîneur. Autant ce dernier transpose en lui ses rêves de gagne, ne songeant qu’à la compétition, autant Patxi conçoit son sport dans une démarche plus spirituelle et aimerait prendre surtout plus de bon temps. Au point de laisser gagner un concurrent lors d’un challenge à Lacanau, de risquer sa place au TOP 34, l’élite du surf pro et de provoquer une nouvelle colère avec son père. Un clash qui, par ricochets, va transformer la vie du jeune champion. Il va rencontrer une belle et mystérieuse jeune femme, Laura, mettra un pied sans s’en rendre compte dans le milieu nationaliste basque et découvrira même un secret de famille lié à sa naissance…

Lire la suite

Dr Manhattan, héros au physique quantique

Before Watchmen Manhattan-couvBefore Watchmen, tome 8: Dr Manhattan, Joe Michael Straczyinski (scénario), Adam Hughes (dessin). Editions Urban Comics, 112 pages, 15 euros

Le Dr Manhattan est peut-être le plus mystérieux, mais aussi le plus émouvant des Watchmen. Pivot de l’univers créé par Alan Moore et Dave Gibbons, il ressort encore grandi dans cette prequel, qui conclue le projet éditorial de conter, à travers des histoires inédites, d’abord en fascicules puis rassemblés en albums cartonnés, le passé des « Gardiens ».

Fils d’horloger, rescapé de la Shoah, Jon Osterman est devenu un scientifique spécialisé dans le domaine du nucléaire dans l’Amérique de la fin des années 50. Mais un accident dans une chambre d’essai de canon à particules l’a métamorphosé à jamais. Devenu le « Dr Manhattan », géant à la peau bleue, il est désormais omniscient, connaissant tout du passé, du présent et du futur. Mais cette capacité à maîtriser la matière et l’espace-temps l’éloigne de plus en plus de l’humanité.
Ici, il tente un retour sur lui-même, jusqu’à l’instant de sa transformation et revoit son passé. Et même les différentes autres possibilités qui se seraient offertes à lui s’il avait pris telle ou telle décision à un moment donné, choisi telle ou telle voie…

Lire la suite

Yan Lindingre: « Pete Best, Fastefood et FIST sont des séries d’auteurs modernes et fluido-compatibles »

Yan LindingrePour terminer cet été, à partir de demain et jusqu’au 31 août, le Courrier picard laisse la place aux découvertes de nouveaux talents, avec une alternance de planches des séries Pete Best, Fastefoode et FIST. Avec trois planches en moyenne et trois jeunes séries illustrant les nouvelles tendances «d’umour et bandessinée» du magazine Fluide glacial, qui fêtera l’an prochain ses 40 ans, tandis que son fondateur, Gotlib vient de souffler ses 80 bougies. Entretien avec Yan Lindingre, dessinateur et auteur fluide avant d’en être, depuis 2012 son rédacteur en chef, qui nous parle un peu de tout ça.

Yan Lindingre, pour commencer, parlons un peu de Pete Best, une série très particulière… Lire la suite

Okko avant Okko, aux racines du mythe

Okko-couvOkko, tome 9: le cycle du vide 1/2, hub. Editions Delcourt, 62 pages, 14,95 euros.

Après une vie de combats et de fuite et un dernier accident dramatique, Okko, le plus célèbre rônin de l’empire du Pajan, décide de prendre sa retraite définitive dans un monastère. Il est temps alors pour Noshin de révéler son passé à ses compagnons. Un passé, lui aussi assez traumatisant.

Dans cette première partie du dernier épisode, on découvre une enfance à la dure qui a forgé le caractère d’Okko et un drame familial intense. En parallèle, une autre intrigue se développe autour de la mère d’Okko, à la source d’une tragédie sentimentale qui aura de lourdes conséquences…

Lire la suite

Les médias expliqués par la bande

machine influencer-couvLa machine à influencer, une histoire des médias, Brooke Gladstone (scénario), Josh Neufeld (dessin). Editions ça et là, 208 pages, 22 euros.

Brooke Gladstone est une journaliste américaine réputée, qui anime l’émission On the media, sur la chaîne publique NPR, soit à peu près l’équivalent en radio d’Arrêts sur images, le site de Daniel Schneidermann (qui signe la préface à l’édition française à cet ouvrage, d’ailleurs). Ici, elle poursuit ce travail de décryptage de l’information avec une focale plus large, avec l’ambition de questionner l’évolution des médias et des pratiques journalistiques à travers l’histoire et jusqu’aux nouvelles tendances à venir. Elle le fait à travers une quinzaine de chapitres, dessinés par Josh Neufeld. Ceux-ci alternent entrent des évocations historiques, du Guatemala antique au Watergate en passant par l’élaboration de la liberté de la presse aux Etats-Unis, de la création des journaux populaires ou de l’omniprésence de la télévision, mais aussi des réflexions plus thématiques sur la notion d’objectivité, celle d’engagement ou de « biais narratif », sur la censure (et l’autocensure), l’intérêt pour les journalistes de jouer la transparence, le poids des lobbys et celui du pouvoir, de la volonté des « pères fondateurs » aux exactions d’un Mc Carthy ou de Nixon.

Lire la suite